6 mai 2020 à 21:13
Journalist ID: 2395
Code d'info: 83778622
0 Persons
L'UE s'oppose aux sanctions américaines contre l'Iran (le président autrichien)

Téhéran (IRNA)- Le président autrichien Alexander Van der Bellen a affirmé dans un entretient avec le président Rohani que l'Union européenne s'opposait aux sanctions américaines contre l'Iran et poursuivront leur coopération avec Téhéran.

Les présidents de la République islamique d'Iran et de la République d'Autriche, se sont entretenus mercredi soir au téléphone, et ont souligné que pour lutter contre le coronavirus, une coopération internationale totale était nécessaire, déclarant qu'ils étaient prêts à partager leurs expériences et à approfondir la coopération à cet égard.

Ailleurs, le président autrichien Alexander Van der Bellen a déclaré que l'Autriche et l'Union européenne s'opposaient aux sanctions américaines contre l'Iran et poursuivraient leur coopération avec Téhéran ajoutant que son pays souhaite approfondir ses liens et sa coopération avec l'Iran et partager ses expériences dans la lutte contre les coronavirus.

«Nous essayons d'améliorer les relations entre l'Iran et l'Europe sans être influencés par les Etats-Unis», a déclaré le président autrichien, ajoutant que la décision américaine contredit les traités internationaux et est contraire au droit international.

Les deux présidents ont également souligné la nécessité de renforcer l'Instrument de soutien aux échanges commerciaux (INSTEX).

Le président Rohani a souligné que dans la situation actuelle d'épidémie de coronavirus dans le monde, tous les efforts devraient se concentrer sur la levée des sanctions et l'élimination des différences et l'extinction des guerres et des conflits, et a déclaré que l'Iran cherchait la paix et la stabilité dans la région, s'attendant à ce que l'Europe fasse pression sur le régime sioniste pour ne pas permettre au régime de faire évoluer les conditions vers une crise en attaquant la Syrie et le Liban et le siège continu de Gaza, ignorant la pandémie mondiale de coronavirus.

Malgré les conditions difficiles actuelles dans la lutte contre le coronavirus, les États-Unis continuent d'imposer des sanctions aux besoins pharmaceutiques et médicaux de l'Iran, a déclaré le président iranien, ajoutant: «Le gouvernement américain entrave également fortement la demande de l'Iran de recevoir un prêt du FMI pour lutter contre le virus».

«Nous pensons que l'Union européenne devrait prendre des mesures plus sérieuses dans la situation actuelle en ce qui concerne ses engagements envers les affaires internationales et le JCPOA».

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
1 + 14 =