«Ceux qui insultent le Coran et le noble Prophète de l’islam doivent être jugés devant les tribunaux internationaux»

Téhéran (IRNA)- Les participants à la conférence internationale «grand et impardonnable péché» qui a eu lieu via Internet, ont appelé, dans leur déclaration finale au, le procès des contrevenants au Saint Coran et au Grand Messager devant les tribunaux internationaux.

Les pays arabes et islamiques devraient boycotter les biens produits dans les pays qui permettent d'insulter le Noble Messager Mohammad et l'Islam pour les forcer à affronter les agresseurs. Nous pensons que les délinquants de l'islam ne représentent pas les peuples occidentaux, mais plutôt un groupe militant sioniste qui combat l'islam, qui a reçu le soutien du sionisme mondial sous la direction du président américain Trump, qui a toujours prononcé des propos honteux, insultants et contraires à l'islam et aux musulmans.

Les participants à la conférence internationale ont considéré «le grand et impardonnable péché» que le journal français Charlie Hebdo a commis en publiant une caricature offensive comme un péché impardonnable, prélude à la discorde et à la haine parmi les nations humaines.

Pour marquer l’ouverture du procès des attentats daechistes de janvier 2015, Charlie Hebdo a remis en sa une les caricatures injurieuses du noble prophète bien-aimée, le très vénéré Mohammed, mercredi 2 septembre. L’insulte et le manque de respect perpétrés au nom de la prétendue « liberté d’expression » ne cessent depuis de susciter de vives réactions et des condamnations dans différents pays musulmans dont l’Égypte, le Pakistan, la Turquie et l’Iran.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
5 + 11 =