La mission iranienne à l’ONU qualifie de «crime contre l’humanité», les mesures coercitives unilatérales

New York (IRNA)-L’ambassadeur et le représentant permanent d’Iran auprès de l’ONU, Madjid Takhtravantchi, a appelé la communauté internationale à prendre des mesures immédiates contre les sanctions et l’unilatéralisme, les qualifiant de « symbole de crimes contre l’humanité ».

S'exprimant lors d'une réunion virtuelle du Conseil de sécurité de l'ONU mercredi 26 novembre, Majid Takht-Ravanchi a mis en garde contre les conséquences désastreuses des sanctions, affirmant qu'elles pourraient entraîner une crise humanitaire. L'ambassadeur iranien a qualifié les sanctions de « terrorisme économique » ainsi que de « punition collective » d’un peuple.

Selon l'IRNA, Majid Takhtravantchi a soulevé la question lors d'une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU mercredi soir, ayant pour thème « L'action unilatérale doit prendre fin maintenant ».

Il a noté que l'Iran faisait face aux sanctions les plus paralysantes qu'un pays ait jamais subies.

Il a ajouté que les mesures coercitives unilatérales, y compris les sanctions, perturbent l'économie, l'accès aux systèmes financiers et aux réserves de change, et même la nourriture et les médicaments.

« Bien que certains pays occidentaux affirment que les médicaments, la nourriture et d'autres articles humanitaires sont exemptés de sanctions dites intelligentes, ces sanctions font le plus de mal aux innocents et aux groupes vulnérables de la société en cette période de la pandémie de Covid-19 », a-t-il déclaré.

« Les sanctions visent les enfants, les malades, les personnes âgées et les pauvres, avec des conséquences humanitaires désastreuses qui pourraient se transformer en crise humanitaire », a encore déploré le diplomate, faisant référence à un rapport du rapporteur spécial des Nations Unies sur l'impact négatif des sanctions sur les droits de l'homme.

Il a également évoqué les effets négatifs des sanctions contre la lutte anti-Covid, ajoutant: « Il est très dangereux d'imposer des sanctions dans le contexte de la pandémie du Coronavirus, car si un pays n'est pas sûr, d'autres pays ne le seront pas et le virus se propage et de nombreuses personnes risquent d’être conduites à la mort ».

Au cours de la réunion, la Russie a également qualifié d'illégales les sanctions unilatérales des États-Unis et de l'UE, ajoutant qu'elles menaçaient gravement la paix et la sécurité internationales.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
2 + 0 =