13 févr. 2021, 09:39
Journalist ID: 3058
Code d'info: 84227328
0 Persons

Tags

Une tisserande iranienne de kilim brille dans les compétitions mondiales

Kerman (IRNA) - Parvin Abazari, une artiste artisanale dans le domaine du tissage de kilim Shirki-Pich de Sirdjan, a remporté la première place de la région Asie-Pacifique dans le concours virtuel d'artisanat organisé par le Conseil mondial de l'artisanat.

Cette dame artiste active dans le domaine du tissage de kilim du style Shirki-Pich (Kilim-tapis) au village de Darestan dans la ville de Sirdjan a été honorée lors de la cérémonie d'ouverture du cinquième festival artisanal Fadjr en présence de la vice-présidente iranienne aux affaires des femmes et de la famille.

La broderie, le tissage du kilim, la fabrication de couteaux, le tissage de châles, le tissage de tapis, la gravure sur cuivre, la taille des pierres précieuses et semi-précieuses, le tissage de kilim font partie des principaux domaines de l'artisanat pratiqués dans la province de Kerman au sud d'Iran.

Shirki-Pich est le nom d'un type de kilim tissé dans les villes de Sirdjan et Baft. Ce type de kilim est unique et différent en son genre. Le kilim Shirki Pich était autrefois tissé uniquement sous forme de kilim, mais aujourd'hui, il est tissé sous la forme d'une combinaison de kilim et de tapis.

Le tissage Klim dans les communautés nomades et rurales de cette région au sud d'Iran est une profession saisonnière. Le tissage des kilims de Shirki Pich, produit une part importante des revenus des habitants de Sirdjan. Plus de 14 000 tisserands de tapis et kilims "Shirki Pich" sont actifs à Sirdjan et à Baft. En raison de la production croissante et de la demande d'exportation de ce kilim, le nombre de tisserands à Sirdjan et dans sa banlieue est passé à 7 000 personnes ces dernières années. Le kilim Shirki-Pich est tissée comme un tapis avec un nœud.

Ce kilim à motifs et coloré par les couleurs naturelles fait partie des exportations non pétrolières de l'Iran ces dernières années et a ses propres clients sur les marchés de certains pays. En 2017, les experts de l'UNESCO ont visité le village Darestan de Sirdjan en vue de lancer le procès de l'enregistrement de ce village comme le village mondial de Kilim.

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha