Le président du parlement iranien et son homologue sud-africaine soulignent la nécessité de renforcer la coopération bilatérale

Téhéran (IRNA)-Le président du parlement iranien, Mohammad Baqer Qalibaf et son homologue sud-africaine, Thandi Modise, se sont rencontrés en marge de la cérémonie d'investiture du nouveau Président iranien, et ont appelé au renforcement de la coopération bilatérale.

Le très haut parlementaire iranien exprimant sa satisfaction de la présence de la délégation parlementaire sud-africaine à Téhéran pour assister à la cérémonie d’investiture du 13e mandat présidentiel a déclaré : « Les relations irano-sud-africaine depuis dernières années ont toujours été bonnes, et le peuple et le gouvernement de la République islamique d'Iran (RII) ont un respect particulier pour feu Nelson Mandela en tant que symbole de la lutte contre l'apartheid et la discrimination raciale. »

Le président de l'Assemblée consultative islamique a déclaré : « Nous nous félicitons du renforcement des relations avec le Parlement d'Afrique du Sud dans divers domaines politiques, économiques et notamment parlementaire. »

Se référant aux grandes capacités économiques et commerciales des deux pays, Mohammad Baqer Qalibaf a souligné la nécessité de développer et de renforcer la coopération entre les deux pays avant d’ajouter : « Nous espérons que la tenue de la 15e réunion de la Commission économique conjointe entre les deux pays sera mise en priorité afin que nous puissions élever la coopération bilatérale à un niveau supérieur. »

Toujours lors de la rencontre, il a jugé important le dialogue entre les femmes représentantes aux parlements des deux pays et a précisé : « L'Assemblée consultative islamique est prête à poursuivre les discussions et l'échange d'expériences entre les députés iraniennes et sud-africaines. »

Le président du parlement iranien se référant aux sanctions américaines oppressives contre la République islamique d'Iran, a déclaré : « La politique visant à imposer des sanctions aux pays indépendants du monde a échoué. »

Pour sa part, Thandi Modise, présidente du Parlement sud-africain, s'est dite en début de rencontre « satisfaite » de sa visite en Iran.

« Le gouvernement et le peuple sud-africains ont toujours eu une vision positive du développement des relations avec la République islamique d'Iran, ce qui reflète les relations amicales et profondes entre les deux pays. »

Madame Modise a ajouté : « Le Parlement sud-africain se félicite de l'augmentation du niveau de coopération avec la République islamique d'Iran dans divers domaines, en particulier les relations parlementaires. »

Elle a également évoqué les progrès de notre pays dans les domaines technologique, scientifique et universitaire avant d’ajouter : « Nous espérons pouvoir bénéficier des expériences et des progrès de la République islamique d'Iran, ce qui élargira encore nos relations bilatérales ».

En fin de compte, le Président du Parlement sud-africain a souligné l'importance du rôle des femmes dans les parlements des deux pays et a souligné la nécessité de renforcer la coopération de la faction des femmes à l’échelle parlementaire bilatérale. 

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha