Reprise des négociations nucléaires : les conclusions de l’Iran seront finalisées «bientôt»

Téhéran - IRNA - Le ministre iranien des Affaires étrangères a annoncé la finalisation « dans un proche avenir » des conclusions du gouvernement sur les pourparlers nucléaires et a ajouté que dans les négociations futures, les actions de Téhéran seront proportionnelles et symétriques.

Le Président du Conseil national suisse, Andreas Aebi, qui dirige une délégation en visite en République islamique d'Iran, a rencontré le mardi matin 12 octobre le ministre des Affaires étrangères, Hossein Amir Abdollahian..

Les deux hommes ont discuté des questions liées aux relations irano-suisses avant de se pencher sur d’importantes questions régionales et internationales.

Le Chef de la diplomatie Hossein Amir Abdollahian lors de cette rencontre, faisant référence aux bonnes relations entre la République islamique d'Iran et la Suisse, a souligné l'importance de la diplomatie parlementaire entre les deux pays, ainsi que le rôle des parlements dans le développement global de la coopération bilatérale. Il a qualifié la visite du très haut parlementaire suisse en Iran d’ « étape importante » dans le développement de la coopération entre les parlements des deux pays.

Plus loin dans ses propos, le ministre des Affaires étrangères de la RII a brossé un tableau détaillé de l’approche du nouveau gouvernement de la République islamique d'Iran en faveur des relations « équilibrées » avec les pays avant de qualifier d’ « important » le développement des relations avec la Suisse sur divers plans. »

Amir Abdollahian évoquant les potentiels importants des relations bilatérales dans les domaines politique, économique et culturel, en particulier la coopération entre les petites et moyennes entreprises des deux pays, a déclaré qu'elles peuvent être renforcées. »

Il a souligné la nécessité de tenir une commission conjointe pour la coopération entre les deux pays.

Le chef de l’appareil diplomatique de la RII a poursuivi en se concentrant sur certaines questions importantes régionales, notamment les derniers développements en Afghanistan.

Il a expliqué à cette occasion la vision de principe de Téhéran pour la formation d'un gouvernement inclusif et représentatif avec la participation de tous les groupes ethniques et politique en Afghanistan.

Il a souligné que relever les défis provoqués par les récentes évolutions en Afghanistan dont les questions des réfugiés, des stupéfiants et du terrorisme nécessite des « efforts internationaux conjoints ».

Pour sa part le président du Conseil national suisse, Andreas Aebi, a exprimé sa satisfaction de sa visite en République islamique d'Iran, « pays qui joue un rôle central dans la région ».

 Il a qualifié ses rencontres avec le Président de l'Assemblée consultative islamique et d'autres responsables parlementaires iraniens de « constructives » et a évoqué le rôle de l'Ambassade de Suisse à Téhéran en tant que gardienne des intérêts de certains pays. Il a réaffirmé l'importance de renforcer ce rôle.

Il a également salué le rôle de la République islamique d'Iran dans l'accueil réservé aux millions de réfugiés afghans au cours des dernières décennies et l'approche actuelle pour fournir des services au peuple afghan.

Concernant les pourparlers nucléaires, le très haut parlementaire suisse a souligné l'intérêt de son pays à jouer un rôle dans le rapprochement des points de vue des parties engagées.

Les derniers développements liés aux pourparlers irano-saoudiens, ainsi que les évolutions au Yémen, figuraient parmi les autres sujets abordés par notre ministre des Affaires étrangères et le président du Conseil national suisse, Andreas Aebi.

Le très haut parlementaire suisse avait plus tôt rencontré Mohammad Baqer Qalibaf, Président de l'Assemblée islamique d’Iran, Mohammad Javad Asgari, Président de la Commission parlementaire de l'Agriculture, de l'Eau, des Ressources naturelles et de l'environnement, et Vahid Jalalzadeh, Président du Commission de Sécurité nationale et la Politique étrangère du Parlement iranien.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha