28 août 2019 à 13:02
Journalist ID: 2395
Code d'info: 83455452
1 Persons
«Nous devons dialoguer et interagir avec le monde», souligne le président Rohani

Téhéran (IRNA)- «Nous devons dialoguer et interagir avec le monde, mais il ne fait aucun doute que l'attention devrait être principalement portée sur les potentiels nationaux, car notre autorité vient de l'intérieur du pays», a déclaré mercredi le président Rohani.

S'exprimant mercredi lors de la réunion hebdomadaire du cabinet, le président Rohani a déclaré que «l’objectif principal du gouvernement, qui travaille dans différents domaines nationaux et étrangers, est de protéger les intérêts nationaux, d’accroître le bien-être des populations, de favoriser la croissance et le développement sociaux, de faire la fierté de l’Iran et de promouvoir la culture islamique».

Faisant référence aux tournées diplomatiques de la chef de la diplomatie iranienne, à savoir ses deux récents déplacements en France lors d'une semaine, le président Rohani a exprimé « le fait que le ministre des Affaires étrangères de notre pays s'est rendu dans différentes régions du monde pour des négociations signifie que le gouvernement déploie des efforts considérables pour servir les citoyens et défendre leurs intérêts».

Le principal pouvoir de notre pays est de prêter attention aux potentiels nationaux, a déclaré Rohani, ajoutant: «Bien sûr, cela ne signifie pas que nous devons fermer les yeux sur les potentiels étrangers et ne pas avoir de relations ni d'interaction avec d'autres pays».

L’Iran coopère et interagit avec tous les pays du monde, à l’exception de ceux qui ont un comportement hostile à notre égard, a souligné le président. Selon lui, le fait que les exportations de notre pays aient augmenté, que nous ayons développé des sciences et des technologies et que nous ayons de bonnes interactions avec le monde et que nos jeunes étudient dans des universités étrangères signifie que nous avons une coopération et des interactions avec le monde ».

«Nous devons parler et interagir avec le monde, mais il ne fait aucun doute que l'attention devrait être principalement portée sur les potentiels nationaux, car notre autorité vient de l'intérieur du pays».

«L'utilisation du pouvoir national et l'interaction avec le reste du monde sont complémentaires, il n'y a pas de contradiction entre eux. À présent, nous devrions tirer parti des capacités des pays musulmans et voisins, ce qui contribuera également à nos intérêts nationaux », a-t-il conclu.

Votre commentaire

You are replying to: .
3 + 7 =