22 juin 2020 à 20:08
Journalist ID: 2395
Code d'info: 83830361
0 Persons
L'Iran enverra des boîtes noires d'un avion ukrainien abattu en France (Zarif)

Téhéran (IRNA)- Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a déclaré que le pays enverrait à la France «dans les prochains jours» les boîtes noires d'un avion de passagers ukrainien qui a été abattu par erreur près de la capitale, Téhéran, en janvier.

S'exprimant lundi lors d'un appel téléphonique avec le ministre des Affaires étrangères du Canada, François-Philippe Champagne, Zarif a ajouté qu'une décision avait été prise d'envoyer les boîtes noires de l'avion pour faire analyser ses données et que «cette décision sera bientôt mise en œuvre».

Il a déclaré que la République islamique avait déjà informé l'Ukraine qu'elle était prête à régler toutes les questions juridiques relatives à l'incident tragique, à établir une procédure d'indemnisation des familles des victimes et à rembourser l'avion de ligne ukrainien pour cet incident.

Cependant, le plus haut diplomate iranien a déclaré que l'Ukraine n'avait toujours pas présenté sa délégation pour mener des négociations tandis que la République islamique continue de poursuivre la question.

Avec 167 passagers et neuf membres d'équipage à bord, le vol PS752 d'Ukraine International Airlines s'est écrasé devant l'aéroport international Imam Khomeini de Téhéran le 8 janvier, quelques instants après le décollage.

Les autorités iraniennes ont reconnu que l'avion avait été abattu en raison d'une erreur humaine à un moment où les défenses aériennes de l'Iran étaient en état d'alerte élevé en raison de l'augmentation de l'activité aérienne américaine hostile au lendemain de l'assassinat du lieutenant-général Qassem Soleimani, l'ancien commandant de la Force Qods du Corps des gardiens de la révolution islamique.

Lors d'un appel téléphonique avec le Premier ministre canadien Justin Trudeau en janvier, le président iranien Hassan Rohani a déclaré que la République islamique saluait toute coopération dans le cadre des réglementations internationales pour faire la lumière sur l'avion de passagers ukrainien abattu, ajoutant que le pays fournira toutes les facilités consulaires nécessaires à cet égard.

«Des recherches utiles ont été menées pour trouver les causes de cet accident et des enquêtes complémentaires sont également en cours avec précision et rapidité pour atteindre une commotion cérébrale finale», a déclaré Rohani.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
7 + 4 =