Absurdes allégations anti-iraniennes du comité autoproclamé arabe : Téhéran répond

Téhéran (IRNA)-En réponse aux allégations répétitives et éhontées du comité autoproclamé de certains pays arabes de la région, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Saïd Khatibzadeh, leur a conseillé qu’au lieu de faire des déclarations absurdes et de servir les intérêts des États-Unis et du régime de Tel-Aviv, de se concentrer sur la lutte contre la principale source de la menace dans la région qu’est le régime sioniste.

Saïd Khatibzadeh, déplorant le contenu obscène et répétitif de la déclaration du « comité autoproclamé de la communauté arabe », a ajouté: « Ces déclarations fastidieuses visent à alimenter le cercle vicieux de l’Iranophobie et à donner la légitimité au régime factice sioniste ».

« C'est le point de vue des pays qui ont commis une erreur stratégique en établissant des relations avec le régime sioniste et qui veulent maintenant détourner l'attention de la source de la menace dans leur imagination brute. Ces allégations sans fondement viennent du point de vue de pays qui ont commis une erreur stratégique, en établissant des relations avec le régime sioniste. Confus, ils cherchent maintenant à détourner l'attention publique de la source de la menace », a-t-il encore déclaré.

Pour le porte-parole de la diplomatie iranienne cette normalisation qui donnera lieu à l’implication du régime occupant Qods dans la région, la répression à BahreÏn des manifestations pacifiques du peuple, le plein soutien aux terroristes et aux criminels de Daech en Irak et en Syrie, et la poursuite par la coalition d’agression échouée saoudienne, de la guerre inhumaine contre le peuple opprimé yéménite, font partie des actions qui alimentent la tension et la menace dans la région dans lesquelles ces pays sont impliqués.

Se penchant sur la question des trois îles (Abou Moussa, Grande Tombe, Petite Tombe) situées dans la province la plus méridionale de la République islamique d'Iran, la province d'Hormozgan, au sud de l'Iran et au nord du détroit d'Hormuz, Saïd Khatibzadeh a déclaré : « Les actions de l'Iran s'inscrivent dans le cadre de défendre sa souveraineté et son intégrité territoriale, et de toute évidence l'ingérence des autres dans ce domaine est condamnée. »

Déclarant que la capacité militaire de la République islamique d'Iran est indigène et réitérant sur le fait que cette capacité de défense n'a jamais été une menace pour les pays voisins, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères a conseillé à certains pays de la région de ne pas se transformer en dépôts d'armes pour les Etats-Unis et d’autres. Il leur a conseillé de s'appuyer sur le pouvoir national au lieu d' « acheter la sécurité importée ».

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
1 + 16 =