13 oct. 2020 à 10:48
Journalist ID: 3058
Code d'info: 84074225
0 Persons

Tags

Le prochain président américain abandonnera la politique de pression maximale

Téhéran (IRNA) – "La politique de pression maximale n'a rien fait pour les États-Unis et quiconque remportera l'élection présidentielle dans ce pays, abandonnera inévitablement cette politique.", a déclaré un expert des affaires internationales.

Lors d'un entretien avec le correspondant politique de l'IRNA sur le sort de la pression maximale des États-Unis sur l'Iran après les élections américaines, Fouad Izadi a déclaré: "À cause de l'échec de la politique américaine de pression maximale contre l'Iran, chacun des deux candidats à la présidence américaine qui arrive au pouvoir, doit abandonner cette politique. Parce que les États-Unis pensaient que la République islamique d’Iran serait détruite ou soumis sous la pression maximale, mais aucun de leurs objectifs n’a été atteint."

"L'Iran a déjà fait des progrès malgré les sanctions. Et quand l'Iran progresse, surtout dans le domaine nucléaire, les États-Unis s'inquiéteront davantage, et dans cette situation, quiconque deviendra président américain devra changer de politique de pression maximale contre l'Iran.", a ajouté ce professeur de l'Université de Téhéran.

Le Dr. Izadi a décrit le résultat des prochaines élections américaines comme une situation gagnant-gagnant pour l'Iran et a déclaré: "Si Trump est réélu président américain, il accélérera le déclin des États-Unis, ce qui est dans l'intérêt de la République islamique. Si Joe Biden est élu président des États-Unis, les sanctions que Trump a imposées à l'Iran seront réduites, ce qui sera également dans l'intérêt de la République islamique."

Ce spécialiste des études américaines au sein de la faculté "World Stuides" de l'Université de Téhéran a qualifié la stratégie du renforcement des relations avec l'Asie de l'Est et les pays non occidentaux de "très efficaces" et a déclaré: "Si cette politique se poursuit, que Trump ou Biden soient élus président des États-Unis, cela aidera à résoudre les problèmes de la République islamique d'Iran."

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Votre commentaire

You are replying to: .
7 + 4 =