Le ministre ghanéen de la Santé a apprécié les activités médicales de l'Iran en Afrique de l'ouest

Téhéran (IRNA) - Lors d'une réunion avec le chef du Croissant-Rouge iranien, le ministre ghanéen de la Santé a remercié le Croissant-Rouge de la République islamique d'Iran d'avoir fourni des services médicaux au Ghana et a annoncé la délivrance de permis de travail pour les médecins iraniens dans ce pays de l'Afrique de l'ouest.

Le 18 janvier 2020, Karim Hemmati, chef du Croissant-Rouge iranien, a rencontré Kwaku Agyemang-Manu, ministre ghanéen de la Santé.

Lors de cette réunion, Karim Hemmati a déclaré: "La fourniture de services humanitaires par le Croissant-Rouge iranien au Ghana dure depuis plus de 30 ans. Le Croissant-Rouge iranien opère en tant qu'organisation humanitaire dans le domaine des aides d'urgence en cas de catastrophe, de dans les secteurs de la santé, du traitement et de la réhabilitation, dans le domaine de l'éducation des volontaires, ainsi que dans les projets de la production de médicaments et de matériel médical."

Le Ministre de la santé de la République du Ghana, soulignant que le gouvernement et le peuple ghanéens sont reconnaissants des services du Croissant-Rouge iranien dans ce pays, a déclaré: "Nous sommes intéressés à coopérer avec le Croissant-Rouge iranien dans les domaines de l'éducation, en particulier la formation des médecins et des infirmières."

Au cours de cette réunion, Kwaku Agyemang-Manu a demandé à transformer la clinique du Croissant-Rouge à Accra en un hôpital spécialisé.

Le ministre ghanéen de la Santé a apprécié les services médicaux fournis par le Croissant-Rouge iranien dans ce pays et a déclaré: "Nous avons bénéficié des services du Croissant-Rouge iranien depuis un lointain passé, en particulier pendant l'épidémie du Coronavirus, et les personnes démunies de notre pays peuvent toujours utiliser les services sanitaires de l'Iran."

Lors de cette réunion, la question de l'exportation de médicaments d'Iran vers le Ghana et l'obtention des licences nécessaires pour vendre des médicaments iraniens a été abordée. Tenant compte de la qualité élevée des produits pharmaceutiques iraniens, le ministère ghanéen de la santé s'est chargé d'établir les plateformes nécessaires pour la distribution généralisés des médicaments iraniens dans les pharmacies ghanéennes.

Il a également été décidé lors de cette réunion de délivrer un permis de travail aux médecins iraniens se rendant au Ghana afin que les médecins iraniens puissent fournir directement des services médicaux à la population de ce pays de l'Afrique de l'ouest.

Le Croissant-Rouge iranien a signé en 2014 un accord de coopération avec la Croix-Rouge et le ministère de la Santé du Ghana.

Le Centre polyclinique du Croissant-Rouge iranien comprend divers départements tels que laboratoire, pharmacie, radiologie et physiothérapie. Et des médecins généralistes ainsi que des obstétriciens, des gynécologues, des ophtalmologistes et des dentistes de ce centre médical iranien fournissent des prestations dans la capitale ghanéenne.

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
8 + 1 =