20 avr. 2021 à 23:27
Journalist ID: 2395
Code d'info: 84303531
0 Persons
Les choses se déroulent sous le plus grand contrôle (Araghchi)

Téhéran (IRNA)- Le vice-ministre iranien des Affaires étrangères, Seyyed Abbas Araghchi, a déclaré mardi à Vienne que l'Iran ne permettra à personne de transformer les négociations nucléaires en négociations prolongées ou fatigantes, mais ne négligera pas les questions sensibles en raison d'une trop grande précipitation. Tout va vers le but sous un examen attentif, a-t-il souligné.

Araghchi, qui s'exprimait lors d'une conférence de presse à la fin de la Commission mixte du JCPOA, a déclaré que cette session était en fait le résumé des pourparlers de six jours que l'Iran-G4 + 1 avait eu à Vienne au cours de la dernière quinzaine, que inclure la démarche pratique que les États-Unis doivent prendre pour mettre fin aux sanctions.

Les mesures de l’Iran viendront après justification de la fin des sanctions, a-t-il ajouté.

Il a dit que tous ces mouvements sont en cours d'élaboration; de nombreux projets ont été présentés par différentes délégations et examinés et martelés; et tous nos efforts visent à parvenir à un texte solide dans lequel les devoirs des Etats-Unis seront définis avec précision, ainsi que les mesures que l’Iran doit prendre pour revenir au plein respect de ses engagements dans le cadre du JCPOA.

Le principal négociateur iranien a déclaré que le mécanisme exact des tests de justification devait également être défini, car nos actions sont faciles à retracer, mais la véracité des actions américaines doit être vérifiée dès le début.

«Bien sûr, les négociations sont dures, mais nous nous abstiendrons certainement de négociations prolongées, tout comme nous nous abstiendrons de toute précipitation inutile.

Araghchi a souligné que la délégation iranienne poursuivra les pourparlers avec une attention particulière, réitérant: Nous n'autoriserons pas tout de même les autres délégations à perdre du temps et à nous imposer des négociations prolongées ou à long terme.

En attendant, nous nous abstiendrons de toute précipitation inutile qui pourrait nous faire négliger un point sensible et tout se déroule sous un examen attentif.

Ce n'est pas une tâche facile; il y a beaucoup de problèmes et la définition précise des mouvements à effectuer nécessite un travail juridique et technique sérieux, qui est en cours.

Je présenterai également un rapport plus détaillé de la tâche accomplie après mon retour à Téhéran, a-t-il ajouté.

Le vice-ministre des Affaires étrangères chargé des affaires politiques a déclaré que les décisions sensibles sont prises à Téhéran et que la délégation iranienne poursuit les négociations conformément à ces décisions et conformément à la garantie des droits de la nation iranienne.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
5 + 3 =