L'exercice conjoint "Ceinture de sécurité 2022" Iran-Chine-Russie au nord de l’océan Indien

Téhéran (IRNA)- « Cet exercice avec la présence de l'Iran, de la Chine et de la Russie dans le but de renforcer la sécurité et ses fondements dans la région et de montrer la bonne volonté et la capacité des trois pays à soutenir ensemble la paix mondiale, la sécurité maritime et la création d'une communauté maritime de destin commun. », a déclaré le porte-parole de l'exercice militaire "Ceinture de sécurité 2022".

Les exercices combinés de « la Ceinture de sécurité maritime 2022 » avec la présence d'unités de surface et de vol des marines iranienne, chinoise et russe se tiendront demain (vendredi 21 janvier) dans la région nord de l'océan Indien.

L’amiral Mostafa Tajdoddini, le porte-parole de l'exercice combiné de la ceinture de sécurité maritime 2022, a déclaré qu'il s'agissait du troisième exercice combiné qui se tiendra avec la participation de l'Iran, de la Chine et de la Russie et se poursuivra à l'avenir, ajoutant : « Cet exercice sera organisé dans une zone de 17 000 kilomètres carrés avec le message de paix et d'amitié. »

Le porte-parole de l'exercice combiné de la ceinture de sécurité maritime 2022 a ajouté que l'exercice se déroulera conformément aux plans préétablis dans le nord de l'océan Indien, exprimant la bonne volonté et la capacité des trois pays à soutenir conjointement la paix mondiale, la sécurité maritime et la création d'une communauté maritime de destin commun.

« Divers exercices tactiques tels que le sauvetage d'un navire flottant, la libération d'un navire détourné, le tir sur des cibles spécifiques, le tir sur des cibles aériennes la nuit et d'autres exercices tactiques et opérationnels sont prévus dans cet exercice. Les objectifs de cet exercice comprennent le renforcement de la sécurité du commerce maritime international, la lutte contre la piraterie et le terrorisme maritime, l'échange d'informations dans le domaine du sauvetage maritime et l'échange d'expériences opérationnelles et tactiques. », a conclu ce haut gradé de l’Armée iranienne.

Il convient de mentionner que les unités flottantes de l'armée de la République islamique d'Iran et du Corps des gardiens de la révolution islamique, dont Dena, Jamaran, Naghadi et Tabarzin et des lanceurs de missiles blindés, ainsi que le sous-marin Martyr Nazeri participeront à cet exercice.

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha