9 oct. 2020 à 12:40
Journalist ID: 2395
Code d'info: 84069829
0 Persons
Les nouvelles sanctions américaines contre l'Iran un exemple de «crime contre l'humanité»

Téhéran (IRNA)- L'ambassadeur iranien au Royaume-Uni, Hamid Baeedinejad, a déclaré que les nouvelles sanctions américaines contre les institutions bancaires et financières iraniennes visent à limiter la capacité de l'Iran à importer des articles essentiels contre le COVID-19.

Dans un tweet vendredi, Baeedinejad a écrit: «Les nouvelles sanctions contre presque toutes les institutions bancaires et financières iraniennes visent à limiter la capacité de l’Iran à importer des articles essentiels contre Covid-19 et donc le crime contre l’humanité.

Ce régime américain odieux ne connaît pas de limites pour les crimes contre son propre peuple et les autres.

Ces remarques interviennent alors que le département américain du Trésor a imposé de nouvelles sanctions à 18 banques iraniennes dans une démarche hostile jeudi.

Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo a également affirmé que la pression maximale des États-Unis sur la République islamique se poursuivrait jusqu'à ce que l'Iran revienne à la table des négociations.

Le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif a également réagi aux nouvelles sanctions américaines contre les banques iraniennes et a soutenu que le pays cherchait à faire sauter les canaux restants de l'Iran pour payer la nourriture et les médicaments au milieu de la pandémie COVID-19.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
3 + 3 =