Le martyre de Fakhrizadeh ouvrirait une nouvelle fenêtre pour les progrès de l’Iran et «fera regretter aux terroristes impolis et à leurs sponsors» (Qalibaf)

Téhéran (IRNA)- Le président du Parlement iranien, Mohammad Baqer Qalibaf, a appelé à une réponse sévère à l'assassinat de l'éminent scientifique Mohsen Fakhrizadeh.

S'adressant à une session du Parlement dimanche, Qalibaf a déclaré que les ennemis, alarmés par la puissance croissante de l'Iran, ont une fois de plus recouru à l'assassinat comme méthode la plus inhumaine pour éliminer les scientifiques iraniens.

"L'ennemi criminel ne regrettera pas (ses actions) à moins qu'il n'y ait une forte réaction (de l'Iran) qui à la fois créerait une dissuasion contre les possibles erreurs futures de l'ennemi et se vengerait de ce crime", a déclaré l'orateur à propos de l'assassinat de vendredi. Fakhrizadeh, un scientifique principal du ministère de la Défense.

Qalibaf a en outre déclaré que le martyre de Fakhrizadeh ouvrirait une nouvelle fenêtre pour les progrès de l’Iran et «fera regretter aux terroristes impolis et à leurs sponsors (ce qu’ils ont fait)».

Fakhrizadeh, un scientifique expérimenté du nucléaire et de la défense, a été assassiné par des inconnus armés dans une petite ville à l'est de Téhéran vendredi soir.

Après avoir été blessé par une explosion de voiture et des balles, Fakhrizadeh a été transporté à l'hôpital avec un hélicoptère, mais a succombé à des blessures quelques heures plus tard.

Dans un message après l'incident, le Leader de la révolution islamique, l'ayatollah Seyed Ali Khamenei, a appelé tous les administrateurs concernés à «enquêter sur ce crime et à poursuivre fermement ses auteurs et ses commandants» et «à poursuivre les efforts scientifiques et technologiques du martyr dans tous les secteurs où il était actif

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
5 + 13 =