3 déc. 2020, 13:35
Journalist ID: 2395
Code d'info: 84133810
0 Persons
Personne ne s’attendait à ce niveau de résistance de l’Iran (Rouhani)

Téhéran (IRNA)- Le président iranien Hassan Rouhani a déclaré que personne dans le monde ne s’attendait à ce que l’Iran montre ce niveau de résistance contre la guerre économique des États-Unis.

«Nous assistons à une guerre économique totale. La guerre qui nous a été imposée au cours des trois dernières années est bien pire que la guerre imposée de huit ans [la guerre du régime irakien de Saddam contre l’Iran]. C'était une guerre économique et personne dans le monde ne s'attendait à ce que l'Iran fasse preuve d'une si bonne résistance », a déclaré Rouhani s’exprimant jeudi lors de l'inauguration de plusieurs projets dans les provinces de l'Est par vidéoconférence.

«De nombreux dirigeants mondiaux me demandent lors de nos contacts que« comment pourriez-vous résister à cette guerre? », a-t-il poursuivi, ajoutant que bien sûr le peuple iranien est sous pression économique, mais que l’approvisionnement en gaz, en eau et en électricité du pays n’a pas été interrompu et que l’Iran n’avait pas besoin d’importer du carburant, le pays est plutôt devenu un exportateur de carburant.

Après le retrait du Plan d'action global conjoint (JCPOA) en mai 2018, l'administration Trump a imposé des sanctions sévères à Téhéran dans ce que Washington a qualifié de «politique de pression maximale» pour forcer l'Iran à conclure un nouvel accord. Cependant, Téhéran a exclu la possibilité de renégocier le JCPOA, affirmant qu’il continuerait à «résister au maximum» face au comportement «d’intimidation» des États-Unis. Téhéran a également réduit ses engagements envers le JCPOA de manière réversible, exhortant les autres parties à l’accord à sauvegarder les intérêts économiques du pays dans le cadre de l’accord.

Récemment, le Parlement iranien a adopté un plan d’action «stratégique» qui donne mandat au gouvernement et à l’Organisation iranienne de l’énergie atomique (OIEA) de stimuler l’industrie nucléaire du pays, annonçant des dates limites pour que les autres signataires du JCPOA mettent en œuvre leurs engagements.

Le gouvernement a cependant exprimé son opposition à la nouvelle loi, la qualifiant de préjudiciable à la diplomatie du pays. «Que ceux qui ont plus de 20 ans d'expérience, sachent ce qu'ils font, ont réussi dans la diplomatie et ont vaincu Les Etats-Unis à plusieurs reprises au cours des trois dernières années à l'ONU faire leur travail», a déclaré Rouhani jeudi.

«Poursuivons notre travail avec soin. Nous vous demandons de nous aider. Nous sommes tous frères et avons un objectif commun », a-t-il dit, appelant à une collaboration accrue entre les différentes branches.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha