Abrogation de la loi interdisant le hijab dans les écoles : l’ayatollah Golpaygani remercie le président de la Cour constitutionnelle autrichienne

Téhéran (IRNA)-Suite à l’abrogation de la loi interdisant le hijab (le voile islamique) dans les écoles primiaires, l’ayatollah Safi Golpayegani, dignitaire religieux et source d’imitation chiite en Iran, remercie le président de la Cour constitutionnelle autrichienne.

« Son Excellence le Dr Christoph Grabenwarter, honorable Président de la Cour constitutionnelle d'Autriche, avec mes salutations et mes sentiments respectueux, la dignité inhérente à l'homme, déposée par le Dieu Tout-Puissant chez les êtres humains de toutes couleurs, langues, cultures et géographies, a toujours été violée par les systèmes de domination. Les personnes instruites et les institutions chargées de jugement de toute société, qui sont responsables de la protection des droits de l'homme et de la mise en œuvre de la justice, ont également le plus grand rôle dans le contrôle des gouvernements. Ils ont un rôle de dissuasion contre l'injustice et la poursuite de l'oppression et de la persécution des nations, des cultures, des coutumes et des croyances religieuses.

La décision juste et digne de la Cour constitutionnelle autrichienne, et en particulier le rôle juste et honorable joué par votre Excellence et d’autres juges de haut rang dans la restauration du droit pour les musulmans de votre pays de la liberté de pratiquer leur religion et l’annulation du verdict oppressif qui interdisait aux musulmans le droit d’observer le hijab, est une source de bonheur pour tous les musulmans et les érudit s d’élites des religions abrahamiques. »

 « J'exprime ma gratitude et ma reconnaissance pour votre honorable geste humanitaire en faveur des musulmans d'Autriche et je vous souhaite plein de succès », conclut la lettre.

 « J'exprime ma gratitude et ma reconnaissance pour votre honorable geste humanitaire en faveur des musulmans d'Autriche et je vous souhaite plein de succès », conclut la lettre.

Le président de la Cour constitutionnelle autrichienne, Christoph Grabenwarter, a annoncé lors d'une conférence de presse il y a quelques jours que la Cour avait déclaré contre la Constitution du pays, l'interdiction du hijab dans les écoles primaires du pays.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha