La balle est maintenant dans le camp américain. Quand ils lèveront les sanctions illégales dans la pratique, tout reviendra sur la bonne voie (Rouhani)

Téhéran (IRNA)- Le président Hassan Rouhani a une fois de plus réitéré l'opposition de l'Iran à toute renégociation d'un accord nucléaire conclu avec les principaux États du monde en 2015, disant que les États-Unis devraient pratiquement lever leurs sanctions «illégales» en premier lieu pour que l'accord revienne sur les rails.

«La balle est maintenant dans le camp américain. Quand il lèvera les sanctions illégales dans la pratique, tout reviendra sur la bonne voie », a déclaré Rouhani lors d'un appel téléphonique avec le président de la Confédération suisse Guy Parmelin mardi.

Rouhani a déclaré que la stratégie iranienne sur l'accord nucléaire - officiellement appelé Plan d'action global conjoint (JCPOA) - a été «totalement transparente», ajoutant que si Washington lève les sanctions dans la pratique, et pas seulement sur le papier, Téhéran reprendra les engagements qu'il a suspendus dans le cadre de ses droits légaux en réponse au retrait des États-Unis de l'accord en mai 2018.

Il a ajouté que les tentatives de régler les problèmes par des menaces, des pressions et des brimades contre le peuple iranien ont définitivement été vaincues, se référant à la soi-disant campagne de pression maximale lancée par les États-Unis contre l'Iran après leur retrait du JCPOA.

«La pression maximale [de la campagne] américaine a échoué en raison de la résistance du peuple iranien. Les problèmes ne peuvent être résolus que par des méthodes basées sur la sagesse et le respect mutuel », a-t-il déclaré.

Le président iranien a exclu la possibilité de renégocier le JCPOA, qu'il a décrit comme le fruit d'une longue période d'efforts conjoints impliquant différents pays, disant que toute renégociation de l'accord avec l'Iran serait en violation de la résolution 2231 du Conseil de sécurité des Nations Unies, qui approuve l'accord.

«Téhéran et Berne doivent renforcer la coopération au niveau approprié»

Rouhani a en outre déclaré que Téhéran et Berne pouvaient renforcer la coopération bilatérale à un niveau approprié grâce à davantage d'activités des comités économiques et financiers formés par les deux pays.

Il a déclaré que l'Iran et la Suisse avaient élaboré une feuille de route dans divers domaines politiques, culturels et économiques tels que les transports, la santé, l'agriculture, la science et la technologie et avaient réussi à maintenir un niveau acceptable de relations malgré les cruelles sanctions américaines.

Rouhani a souligné l'importance de prendre les mesures nécessaires pour activer efficacement les transactions financières via un canal humanitaire suisse et mettre en œuvre les accords qui ont été suspendus en raison des politiques de l'ancienne administration américaine.

La Suisse prête à aider toutes les parties à revenir à la conformité JCPOA (Parmelin)

Le président suisse, pour sa part, a déclaré que son pays était prêt à aider tous les signataires du JCPOA à revenir au plein respect de leurs engagements dans le cadre de l’accord étant donné une nouvelle opportunité offerte par la situation internationale actuelle.

Parmelin a ajouté que Berne souhaitait renforcer sa coopération avec Téhéran et déploierait tous les efforts à cet égard.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
2 + 1 =