Négociations de Vienne : toute décision en Iran est aux "instances supérieures"

Téhéran (IRNA)-Le porte-parole du gouvernement de la République islamique, a déclaré que toute prise de décision concernant les pourparlers de Vienne appartient aux échelons supérieurs, avant d’ajouter : «Nous espérons que les parties signataires du Plan global d’action conjoint sur le nucléaire (PGAC), aboutiront les négociations sur la relance du Pacte et le retour aux engagements avant la fin de la date limite de l’accord Iran-AIEA. »

Selon le correspondant politique de l'IRNA, le porte-parole du gouvernement, Ali Rabï, a déclaré lors d’une conférence de presse mardi 11 mai : «La diplomatie active de la République islamique pour faire lever les sanctions et sur plan des relations régionales et de bon voisinage pour résoudre les problèmes frauduleux et élargir les liens progresse bien. »

Evoquant les crimes barbares perpétrés par le groupe terroriste de Daech et la mort en martyre des écolières en Afghanistan, le porte-parole du gouvernement a ajouté : « Le gouvernement et le peuple de la République islamique d'Iran soutiennent le peuple et le gouvernement de la République islamique d'Afghanistan dans ce deuil douloureux. »

« La République islamique d'Iran ne peut rester silencieuse face à ces crimes, et aujourd'hui, le meilleur moyen de bloquer la voie de la violence et de la terreur, perpétrés soit par les mains du sionisme soit daechistes , est de renforcer la coopération régionale », a-t-il insisté.

Il a également déclaré à propos des pourparlers entre l'Iran et l'Arabie saoudite : « Des négociations ont eu lieu au niveau des représentants spéciaux du gouvernement et ces négociations se poursuivront jusqu'à ce qu'un résultat soit atteint". Nous évaluons positive le processus de négociation. »

Faisant référence au début de l’inscription des candidats à la présidentielle, le porte-parole du gouvernement a déclaré : «Le gouvernement iranien croit en une participation maximale et une présence pleine et entière du peuple aux urnes. Nous devrions tous essayer d'élire un gouvernement avec un maximum de voix, dirigé par le les gens. Une administration qui puisse diriger le pays avec l’appui du peuple dans des circonstances difficiles. »

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha