L’athlète iranien, originaire du Golestan, est devenu le porte-drapeau de la caravane iranienne aux Jeux paralympiques de Tokyo

Gorgan - IRNA - Nour Mohammad Arakhi, un athlète aveugle de la province du Golestan (nord) sera le porte-drapeau du convoi iranien aux Jeux paralympiques de Tokyo 2020.

Selon la Direction générale des sports et de la jeunesse du Golestan le lundi 5 juillet, Arakhi, accompagné de Zahra Nemati, la représentante nationale du Tir, portera le drapeau iranien le jour de l'ouverture de ce grand événement sportif mondial.

À la demande du Comité d'organisation des Jeux de Tokyo 2020, les pays participants doivent désigner une femme et un homme comme porte-drapeaux de leur convoi sportif.

L’équipe d’Iran de paralympiques qui se prépare pour Tokyo, se nomme « Le général des cœurs », en hommage au très haut général martyr iranien, Qassem Soleimani.

Lire aussi: L’Iran aux Jeux paralympiques : la délégation nationale pour Tokyo se nomme « Le général des cœurs »

La présence de 62 athlètes de notre pays à cet événement a été confirmée.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha