27 nov. 2021, 22:33
Journalist ID: 2395
Code d'info: 84557375
0 Persons
L'Iran reviendra à la production de brut avant les sanctions jusqu'en mars (chef de la NIOC)

Téhéran (IRNA)- La Compagnie pétrolière nationale iranienne (NIOC) rétablira bientôt sa capacité de production de brut aux niveaux observés avant que l'Iran ne soit soumis aux sanctions américaines en 2018, a déclaré le PDG de la NIOC, Mohsen Khojasteh Mehr.

«Nous travaillons pour amener la capacité de production de pétrole à des pré-sanctions (niveau) de 4 millions de barils (par jour) jusqu'à la fin de l'année (fin mars)», a déclaré samedi Khojasteh Mehr, ajoutant que la NIOC avait obtenu le fonds nécessaires pour atteindre l'objectif.

Les commentaires interviennent au milieu de rapports suggérant que l'Iran a réussi à augmenter à la fois la production et les exportations de pétrole brut ces derniers mois malgré les sanctions imposées par les États-Unis.

Les acheteurs privés chinois sont à l'origine de plus de 0,5 million de barils par jour d'achats de pétrole en provenance d'Iran ces derniers mois, selon des sources commerciales.

L'Iran avait une production brute de plus de 3,8 millions de barils par jour juste avant que les sanctions n'atteignent les ventes en mai 2018. La production actuelle est estimée à près de 3 millions de barils par jour.

S'adressant aux journalistes lors d'un point de presse, Khojasteh Mehr a déclaré que les volumes d'exportation actuels de pétrole brut et de condensats de l'Iran sont supérieurs aux expéditions enregistrées sous un ancien gouvernement administratif qui a quitté ses fonctions en août.

Il a déclaré que la NIOC prévoyait d'investir quelque 90 milliards de dollars pour augmenter la production de brut à 5 millions de barils par jour au cours des 10 prochaines années.

Le responsable a déclaré que la société avait des plans similaires pour augmenter la production de gaz naturel de l'Iran de moitié à 1,5 milliard de mètres cubes au cours des 10 prochaines années, un projet qui, selon lui, nécessiterait environ 70 milliards de dollars de nouveaux investissements.

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha