Les menaces US n'ont «aucun effet» sur la volonté des nations indépendantes et épris de liberté

Téhéran (IRNA)- Le Président iranien, Ebrahim Raissi, a souligné lors d'une conversation téléphonique mercredi soir avec son homologue nicaraguayen que les sanctions et menaces américaines n'avaient aucun effet sur la volonté des nations indépendantes et épris de liberté du monde.

Soulignant l'importance de renforcer et d'approfondir les relations entre les deux pays, il a mis l’accent sur de vastes potentiels pour l’Iran et le Nicaragua dans divers domaines politique, économique et les secteurs sociaux. « Il revient aux responsables politiques et économiques des deux pays d’activer les potentiels au profit du progrès et du bien-être des deux nations », a-t-il fait valoir.

Soulignant que les sanctions et les menaces américaines n'affectent pas la volonté des nations indépendantes et épris de liberté du monde, le Président Raïssi a ajouté : « Le système de domination ne peut pas imposer sa volonté à la République islamique d'Iran ni au Nicaragua, car les deux pays comptent sur les votes et le soutien de leurs peuples et ont toujours su résister et à tenir tête face aux velléités des hégémons maximalistes. »

L'ayatollah Raïssi a poursuivi : « Malgré les obstacles et les problèmes, la nation iranienne n'a pas arrêté et n'arrêtera pas ses progrès, et nous sommes convaincus que le Nicaragua saura surmonter la menace et les sanctions américaines, car aujourd'hui les États-Unis sont en déclin et s'affaiblissent de jour en jour. »

Toujours lors de cette conversation, le Président nicaraguayen, Daniel Ortega, a pour sa part appelé au renforcement des relations entre les deux nations et les deux pays et a déclaré : « Nous sommes convaincus que l’Iran et le Nicaragua, ainsi que d'autres pays dans le monde qui luttent contre l'impérialisme, saura foncer et réussiront. »

Daniel Ortega a ajouté que son pays soutient la République islamique d'Iran dans toutes les arènes internationales. « Nous soutenons la souveraineté du peuple iranien et le droit fondamental et légitime du peuple iranien dans les récentes négociations à Vienne », a-t-il insisté.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha