30 avr. 2018, 10:01
Code d'info: 82901511
0 Persons
3 banques iraniennes vont ouvrir des succursales en Allemagne

Téhéran, 30 avril, IRNA - Afin de faciliter les échanges commerciaux avec des partenaires étrangers, notamment l'Europe, trois banques iraniennes de la Banque du Moyen-Orient, les banques Saman et Sina ouvriront des succursales en Allemagne.

L'ambassadeur iranien en Allemagne, Ali Majedi, a fait ces remarques dans une interview accordée à l'Agence de presse de la République islamique (IRNA) en marge de la conférence commerciale Iran-Europe.

Après la mise en œuvre de l'accord nucléaire iranien, connu sous le nom de Plan d'action global commun, la Banque Melli à Hambourg et la Banque Sepah à Francfort sont devenues actives dans le commerce extérieur et les opérations monétaires.

La banque commerciale Iran-Europe est également active dans les échanges de devises,a-t-il ajouté.

Le niveau des relations commerciales entre l'Iran et l'Allemagne était de 3,4 milliards de dollars l'année dernière, a indiqué Majedi, ajoutant que ce chiffre avait progressé de 12,5% au cours des deux premiers mois de l'année civile iranienne actuelle (débutée le 21 mars).

Selon les rapports des douanes, l'Allemagne a exporté plus de 3,8 milliards de dollars de produits vers l'Iran et s'est classée au 5ème rang des principaux exportateurs vers l'Iran.

Pendant ce temps, l'ambassadeur allemand en Iran, Michael Klor Berchtold, a déclaré que les exportations de l'Iran vers l'Allemagne ont été multipliées par 10 et que les exportations de l'Europe vers l'Iran ont augmenté de 60% après l'adoption du PAGC.

L'adhésion de l'Iran à l'économie mondiale nécessite d'améliorer la position de Téhéran au sein du Groupe d'action financière sur le blanchiment d'argent (GAFI), a-t-il ajouté.

Il a également exhorté les banques iraniennes à suivre les normes en matière de transparence financière pour que les investisseurs aient davantage confiance.

L'Allemagne prend au sérieux l'accord nucléaire iranien et tente de jouer un rôle constructif entre l'Iran et l'Union européenne pour se conformer au PAGC.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench