10 juin 2019 à 15:25
Journalist ID: 1943
Code d'info: 83347430
0 Persons
Le Termeh, un artisanat précieux  de Yazd

Téhéran, 10 juin, IRNA- Le termeh (cachemire), précieux tissu finement tissé de laine et de trames de soie multicolores fait partie de l’artisanat les plus remarquables de Yazd.

La fabrication du cachemire iranien, appelé termeh, remonte à environ 400 ans. A l’époque, dans cette province, les zoroastriens tissaient le termeh à la main avec lequel ils confectionnaient des vêtements de cérémonie. A l’heure actuelle, ce tissu très cher est produit grâce aux métiers de tricotage.





Sa confection requiert un travail minutieux, et utilise des fibres en soie, coton, laine ou poil tricotées avec des fonds orange, noir, rouge, brun et vert. Le termeh est utilisé comme serviette ou nappe, pour recouvrir des meubles ou comme cadeaux lors des cérémonies ou fêtes.



Yazd est réputée pour être la ville des canaux souterrains, de la prière, et de la sobriété (shahr-e ghanât va ghonout va ghenâ’at) ; autrement dit, c’est la ville des traditionnels canaux souterrains, dont les habitants sont musulmans et se contentent de ce qui leur est réparti par la providence divine.





Les techniques suivantes : Ghâlibâfi (le tissage de tapis), Ziloubâfi (la fabrication d’une sorte de tapis tissé en coton), Sha’erbâfi (Sherbâfi) (fabrication du tissu en poil), Hassirbâfi (la vannerie), Kâshisâzi (fabrication de tuiles émaillées), guivehbâfi (fabrication de chaussons en coton), tazhib (l’enluminure), guelimdouzi (tissage de Kilim), khâtamkâri (la marqueterie), demeurent pratiqués dans l’ensemble de la province et constituent d’autres métiers manuels de Yazd.



La ville Yazd située au centre de l’Iran, est entourée des déserts du Dasht-e Kavir au nord et du Dasht-e Lout au sud, est la première ville historique de l'Iran, inscrite sur la liste des sites du patrimoine mondiale



Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench 

9422**


Votre commentaire

You are replying to: .
7 + 4 =