21 sept. 2019 à 15:35
Journalist ID: 2385
Code d'info: 83484318
0 Persons
Dialogue des civilisations, la meilleure ordonnance pour sauver le monde face à la guerre

Le samedi 21 septembre marque le 18e anniversaire de l’appel à l’entente et au dialogue, pour l’émergence de l’amitié et de la paix entre les cultures et les civilisations, lancé en 2001 à l’initiative de l’ex-président iranien, Mohammad Khatami, et au nom du peuple iranien, qui a été favorablement accueilli par la communauté internationale à l’ONU.

Ce grand jour a été baptisé dans le calendrier officiel iranien la « Journée du dialogue entre les civilisations ». L’idée était tellement importante pour la communauté internationale et les Nations Unies que celles-ci ont officiellement proclamé 2001 « l’Année du dialogue des civilisations ».Une initiative en attente d’échos et de la réalisation dont le monde a besoin aujourd’hui plus que jamais.

Le dialogue entre les cultures et les civilisations joue un rôle crucial dans les rapprochements internationaux et intergouvernementaux en supprimant les obstacles qui sapent leurs relations et leurs interactions.

De nos jours, étant donné que les cultures ont plus d'influence que les pures positions politiques, il existe des points communs dans les domaines culturels qui ont toujours eu plus d'influence dans les jeux politiques et qui ont ce potentiel de prévenir et de contrer de nombreux événements indésirables dans le monde telle que les guerres et autres catastrophes inhumaines.

Dans le monde d'aujourd'hui où de nombreuses nations, y compris celles du Moyen-Orient et de l'Asie du sud-ouest, souffrent des guerres militaires, sectaristes et économiques, alimentées par des pouvoirs anti-paix et anti-dialogue sur la base du respect mutuel, renouer avec l’idée du « Dialogue entre les civilisations » et prêter attention au rôle indéniable de l’entente entre les nations et les cultures s’avère le moyen le plus efficace pour de sauver le monde du feu de la guerre, de l’agression et du harcèlement menés par les puissances dominatrices.

Dans le monde d'aujourd'hui où de nombreuses nations, y compris celles du Moyen-Orient et de l'Asie du sud-ouest, souffrent des guerres militaires, sectaristes et économiques, alimentées par des pouvoirs anti-paix et anti-dialogue sur la base du respect mutuel, renouer avec l’idée du « Dialogue entre les civilisations » et prêter attention au rôle indéniable de l’entente entre les nations et les cultures s’avère le moyen le plus efficace pour de sauver le monde du feu de la guerre, de l’agression et du harcèlement menés par les puissances dominatrices.

Dans le monde d’aujourd’hui où la place de la paix s’est transformée en champ de bataille et qui se retrouve à feu et à sang comme ce qui est le cas au Yémen, en Afghanistan, en Syrie, en Irak et …, en raison des  politiques unilatérales, du non-respect des droits légitimes des nations et du climat de méfiance, la formation des coalitions militaires et les courses aux armements qui font fondre une partie importantes des ressources et des pétrodollars des producteurs, ne peuvent non seulement être une solution à la crise mais jettent de l’huile sur le feu des tensions.

Ce que l'humanité brûle aujourd'hui dans sa soif, ce n'est ni la formation des chambres et  des coalitions de guerre, ni la transgression et la violation de traités internationaux, mais le retour à la pure idée du dialogue entre les civilisations et à la résolution des problèmes du monde d'aujourd'hui par la sagesse et l’entente qui vont permettre l'émergence d'un langage commun et d’une pensée communs qui doit conduire à une position commune vis-à-vis du monde commun.

Le sommet annuel de l'Assemblée générale des Nations Unies va bientôt commencer à New York. Il serait bon que l’Assemblée générale de cet organe international suprême, soit cette année à nouveau une occasion de prêter attention au « Dialogue des civilisations ».

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
3 + 4 =