24 juin 2020 à 01:03
Journalist ID: 2385
Code d'info: 83831874
0 Persons
L'Iran et le bon accueil réservé aux migrants du voisin oriental

Téhéran (IRNA)- Au cours des quatre dernières décennies, la République islamique d'Iran était un pays d’accueil pour des millions de réfugiés afghans. Au fil des ans, le pays hôte et la population migrante ont traversé une période tumultueuse.

Sur la base du principe humanitaire, la République islamique d’Iran (RII)  a essayé de jouer son rôle, en tant que pays voisin et musulman, en fournissant des services aux immigrants.

Sans surprise et comme à leur habitude, certains médias mainstream affiliés à l'Occident ont tenté de saper les relations fraternelles irano-afghanes et la coexistence pacifique entre les immigrants du pays voisin et les Iraniens, en exagérant parfois certains incidents.  Cependant, l'expérience historique montre qu'en raison des affinités communes culturels et historiques que partagent les des deux nations, ces efforts ne peuvent apporter rien au camp de l’ennemi.

Environ 4% de la population iranienne est composée d'immigrants afghans et 11% de la population afghane vivent en Iran, soit plus de 3 millions d'immigrants réguliers ou clandestins.

Ces immigrants bénéficient en Iran des services de santé, d'éducation et d'emploi. En fait, la République islamique d'Iran a accueilli la plus grande communauté de réfugiés au monde au cours des quatre dernières décennies, en particulier des citoyens afghans.

Selon les chiffres officiels, plus de trois millions de migrants afghans vivent en Iran, dont environ 1,5 million sont illégaux; et environ 800 000 ont des cartes d'identité et plus de 400 000 ont un passeport.

Services éducatifs et sociaux iraniens pour les migrants afghans

Selon des chiffres officiels, plus de 450 000 élèves immigrants afghans résidant légalement dans le pays sont scolarisés dans les écoles iraniennes. Conformément à l'ordre du Guide suprême de la Révolution islamique, l’honorable Ayatollah Khaméneï, il y a cinq ans, tous les enfants afghans avec ou sans statut légal en Iran, doivent être scolarisés dans les écoles publiques, ce qui constitue un grand service aux immigrants afghans en ce qui concerne l’éducation de leurs enfants.

Donnant toujours suite à cette optique, un effort a été conjugé pour ne pas faire de discrimination entre les étudiants iraniens et afghans en Iran. Il y a aujourd’hui plus de 16 500 étudiants afghans en Iran. De nombreuses autorités du gouvernement afghan, y compris des responsables politiques, culturels et éducatifs, ont étudié dans les universités iraniennes. Cela a encore renforcé les liens culturels, linguistiques et civilisationnels profonds entre les deux pays.

Selon les statistiques officielles, plus de 750 000 réfugiés afghans analphabètes ont appris à lire et à écrire en Iran. L'éducation à différents niveaux est l'un des privilèges routines dont bénéficient des citoyens afghans dans le pays. 

En vertu d’un accord tripartite entre le ministère iranien de l'Intérieur, le Haut Groupe des réfugiés et la compagnie d'Assurance iranienne d’Asie, les réfugiés et ressortissants afghans, peuvent bénéficier d’une assurance maladie en Iran. Les groupes vulnérables d'immigrants seront spécialement couverts par le programme d'assurance maladie et des services médicaux leur seront fournis gratuitement.

    Ainsi les femmes et les enfants sans abri, les personnes handicapées, les familles de patients incurables et les patients spéciaux, dont notamment ceux qui souffrent de l'hémophilie, de la thalassémie, de la SEP, du cancer et des patient sous dialyse, les enfants couverts par l'Organisation de protection sociale, les femmes de plus de 60 ans et les hommes sans abri de plus de 60 ans, Les familles de personnes handicapées physiques et mentales  sont tous couverts par une assurance maladie 100% gratuite. Jusqu'à 117 000 demandeurs d'asile souffrant de maladies particulières bénéficient de services d'assurance gratuits en Iran.

Côté sport, plus de 50 000 réfugiés afghans, dont 5 000 femmes, pratiquent le sport en Iran.
Et l'Iran a jusqu'à présent envoyé 50 athlètes professionnels en Afghanistan dans dix domaines sportifs et qu’ils jouent actuellement pour les équipes nationales afghanes.

Octroi de permis de travail aux immigrants du voisin oriental
Le gouvernement iranien délivre des permis de travail à tous les immigrants afghans dont le statut est régulier et légal. La section internationale du ministère iranien de l'intérieur pour l’immigration est autorisée à délivrer des permis de travail aux immigrants éligibles.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
2 + 4 =