Fakhrizadeh : l’assassinat du scientifique nucléaire iranien perpétré par un «guidage satellite» et des «outils électroniques avancés» (CGRI)

Téhéran (IRNA)-Le porte-parole du Corps des gardiens de la Révolution islamique, le général Ramezan Charif, déclarant que des dispositifs électroniques avancés avec guidage par satellite ont été utilisés dans l'assassinat du défunt martyr Mohsen Fakhrizadeh, a ajouté : « Les sionistes savent très bien que leurs actions ne resteront pas sans réponse et cela leur a été prouvé ces dernières années. »

Le général Ramazan Charif, qui a pris la parole lors de la commémoration du défunt martyr Mohsen Fakhrizadeh, a déclaré que depuis le tout début de la révolution, les Américains ont manifesté leur hostilité à l'encontre de la nation iranienne.

« Avant la victoire de la révolution, toutes les affaires du pays étaient sous la mainmise des États-Unis et de leurs 130 000 conseillers ; Après la révolution, les intérêts des États-Unis et des sionistes ont été mis en danger et les sionistes ont vu dans la grande nation iranienne un obstacle à leurs crimes et à leurs politiques d’agression », a-t-il insisté.

Soulignant que les sionistes sont des occupants et le sionisme plonge ses racines dans le colonialisme sans avoir connu la civilisation, le porte-parole du CGRI a déclaré : « Ce régime factice a assassiné 2 700 éléments d'élite dans la région au cours des 70 dernières années. Pire encore les sionistes sont eux-mêmes fiers de ces liquidations et ont publié les noms de leurs victimes dans plusieurs livres! »

Le porte-parole du CGRI s’attardant sur le fait que les obstacles dressés devant le libre accès des pays islamiques, en particulier de la République islamique d'Iran, aux informations clé scientifiques, était l'un des objectifs les plus importants visé par les sionistes a ajouté: "L'Iran islamique a enregistré de nombreuses réalisations scientifiques grâce au sang de ses martyrs.»

Le Leader de la Révolution islamique, l’Ayatollah Seyyed Ali Khamenei, accorde également, a-t-il rappelé, une grande importance à l’accès du pays au summum de la science.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha