Le message du Leader signale des relations stratégiques à long terme entre l'Iran et la Russie (Ghalibaf)

Téhéran (IRNA)- Le président du Parlement iranien a déclaré que le message du leader de la révolution islamique implique que les relations bilatérales entre l’Iran et la Russie seront stratégiques, profondes et durables pendant plusieurs décennies.

Mohammad-Bagher Ghalibaf a fait ces remarques lors de sa rencontre avec la présidente du Conseil de la Fédération de Russie, Valentina Matviyenko, mardi à Moscou.

Evoquant la première visite officielle de Ghalibaf en tant que président du Parlement iranien en Russie, Matviyenko a déclaré: «Ce voyage est une confirmation des efforts de l'Iran et du Parlement de la République islamique pour développer les relations entre Téhéran et Moscou.»

Déclarant que «nous vous connaissons comme une personnalité éminente avec une expérience politique», a-t-elle ajouté, «nous pensons que cet important voyage va créer une dynamique sérieuse dans les relations entre les deux pays».

«L'Iran est l'un de nos anciens et proches partenaires et l'un des plus grands groupes d'amitié du Conseil de la Fédération de Russie est le groupe d'amitié de l'Iran», a-t-elle souligné, ajoutant: «Nous sommes intéressés par l'expansion des relations multilatérales indépendamment de ce qui se passe dans le monde.»

Soulignant la promotion de la coopération dans le domaine des centrales électriques et de l'énergie, le responsable russe a déclaré: «Nous devons renforcer la coopération des parlements des deux pays dans les forums internationaux».

Matviyenko a également souligné la nécessité de renforcer la coopération des assemblées provinciales dans les parlements des deux pays, en disant:  «Il est nécessaire de renforcer l'infrastructure juridique des relations entre les deux pays en rédigeant et en approuvant les documents de coopération dans les parlements des deux pays, y compris dans le domaine de la coopération scientifique et académique.»

Elle a également souligné le soutien de la Russie à la levée des sanctions contre l'Iran.

Pour sa part, Ghalibaf a évoqué sa visite en Russie et transmis le message du leader, en disant: «Donner le message du dirigeant iranien à M. Poutine a donné une particularité à ce voyage».

«Ce message important concerne la région et les puissances mondiales, et il implique que la relation bilatérale entre l'Iran et la Russie sera stratégique, profonde et durable pendant plusieurs décennies, et ce que cela signifie, c'est que les accords et les décisions entre les deux pays à poursuivre sur la base d’accords de 20 à 50 ans », a-t-il noté.

«Le changement politique dans les pays avec un esprit d'hégémonie et d'unilatéralisme n'affectera jamais les relations profondes entre l'Iran et la Russie, et c'est une relation stratégique continue», a-t-il souligné.

Le président du Majlis a poursuivi en disant: «Il est tout à fait naturel que, pour une relation aussi profonde et continue, nous développions une coopération économique, politique, culturelle, énergétique, de transport, scientifique et technologique, de défense et de sécurité.»

«L'investissement des deux pays dans divers domaines économiques, notamment avec la priorité de la production d'énergie dans différents secteurs, est l'un des sujets d'intérêt pour les deux pays», a-t-il ajouté.

Le président du Parlement iranien, Mohammad Bagher Ghalibaf, est arrivé dimanche à Moscou, la capitale russe, à l’invitation officielle de l’État de la Douma russe à la tête d’une délégation parlementaire de haut rang pour discuter des relations bilatérales et des questions d’intérêt mutuel.

Il doit également rencontrer le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
2 + 4 =