14 févr. 2021, 21:06
Journalist ID: 2385
Code d'info: 84229646
0 Persons

Tags

L’AIEA informée des préoccupations de l'Iran

Londres (IRNA)- Kazem Gharibabadi, Ambassadeur et Représentant permanent d’Iran auprès des organisations internationales à Vienne, a annoncé que les préoccupations et les considérations de Téhéran concernant le principe de confidentialité ont été officiellement notifiées à l'Agence internationale de l'énergie atomique(AIEA) dans une lettre.

Répondant aux micros des journalistes Kazem Gharibabadi a noté que la protection des informations confidentielles dans les questions relatives aux règlementations internes de l'Agence était depuis longtemps une question fondamentale.

« Néanmoins, malgré les dispositions normatives existantes, les fuites ou l'accès non autorisé aux informations confidentielles de l'Agence, au cours des deux dernières décennies, ont constitué un défi majeur sapant les relations entre l'AIEA et la République islamique d'Iran », déplore le diplomate.

Il a souligné : «Au cours des deux dernières décennies, les préoccupations de l'Iran concernant la mauvaise mise en œuvre des obligations liées au principe de Confidentialité ont été rappelées, et cela à plusieurs reprises, à l’agence. Malheureusement, aucune mesure appropriée n'a été prise de la part de l’AIEA pour résoudre le problème », regrette encore l’ambassadeur et représentant permanent iranien auprès des organisations internationales à Vienne.

« Bien que les fuites d'informations vers les médias soient généralement le fait des pays, mais cela ne change pas la responsabilité de l'Agence de protéger les informations confidentielles », insiste le diplomate avant d’appeler l’AIEA à adopter des politiques, des plans ou des processus pour répondre aux préoccupations de l'Iran ou revoir le statu quo.

« En raison du large éventail des activités nucléaires de l'Iran dans divers domaines et des vastes activités de vérification de l'Agence en Iran, ainsi que des rapports détaillés préparés par les inspecteurs sur les résultats de leurs visites, la divulgation des informations confidentielles risque d’infliger des dommages commerciaux, technologiques et industriels et de mettre en péril la sécurité de notre pays », a expliqué Kazem Gharibabadi.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**        

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha