19 févr. 2021, 13:59
Journalist ID: 2395
Code d'info: 84235114
0 Persons
Zarif appelle à la levée inconditionnelle de toutes les sanctions US

Téhéran (IRNA)- Le ministre des Affaires étrangères iranien a exhorté l'administration Joe Biden à lever sans condition toutes les sanctions imposées à l'Iran sous l'ancien président américain Donald Trump après que les États-Unis se soient retirés de certaines des mesures anti-iraniennes de Trump.

«Les États-Unis ont reconnu les allégations de Pompeo concernant la Res. 2231 n'avait aucune validité légale», a écrit Zarif dans un tweet vendredi, quelques heures après que l'administration Biden a annulé le rétablissement par Trump des sanctions de l'ONU contre l'Iran en septembre, ce qui n'a pas réussi à recueillir suffisamment de soutien au Conseil de sécurité de l'ONU.

Ces dernières semaines, Téhéran et Washington ont été en désaccord sur la question de savoir quel côté devrait revenir pour se conformer à l'accord nucléaire de 2015, que l'administration Trump a retiré en 2018 et a tenté de détruire avec sa soi-disant campagne de pression maximale.

«Les États-Unis lèvent de manière inconditionnelle et efficace toutes les sanctions imposées, réimposées ou réétiquetées par Trump», a déclaré Zarif. «Nous annulerons alors immédiatement toutes les mesures correctives.»

Téhéran fait valoir que les États-Unis devraient d'abord lever toutes les sanctions mises en place sous Trump avant que la République islamique ne revienne au plein respect de l'accord, car ce sont les États-Unis qui ont causé la complication en se retirant de l'accord, ce qui a incité l'Iran à prendre des mesures correctives.

L'Iran a commencé à réduire ses engagements dans le cadre de l'accord, officiellement appelé JCPOA, le 8 mai 2019, un an après le retrait américain.

Depuis lors, Téhéran a constamment rassuré la communauté internationale qu'il reviendrait au plein respect dès que d'autres parties commenceraient à honorer leurs engagements dans le cadre du JCPOA.

L’administration de Biden annule deux mesures de l'ère Trump contre l'Iran et propose de reprendre les pourparlers du JCPOA.

Dans une lettre adressée jeudi au Conseil de sécurité de l'ONU au nom de Biden, l'ambassadeur américain par intérim, Richard Mills, a déclaré que les États-Unis «retiraient par la présente»  trois lettres de l'administration Trump aboutissant à l'annonce le 19 septembre que les États-Unis avaient réimposé les sanctions de l'ONU sur le République islamique.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha