L'Iran ouvre des projets pétroliers et pétrochimiques de 5,6 milliards de dollars au milieu des sanctions

Téhéran (IRNA)- La République islamique d'Iran inaugure des projets pétroliers et pétrochimiques d'une valeur de 5,6 milliards de dollars alors que le pays a souffert des sanctions économiques les plus sévères de ces trois dernières années.

L'industrie pétrolière iranienne n'a jamais arrêté les projets de développement même lorsqu'elle était la cible d'interdictions américaines sans précédent.

L'embargo a empêché l'Iran d'accéder aux ressources financières et aux technologies de pointe, mais le pays islamique pourrait développer des gisements de pétrole et de gaz et réaliser des projets pétrochimiques.

L'administration du président Hassan Rouhani a donné la priorité à l'industrie pétrolière et gazière; ainsi, la production de gaz du gisement de gaz de South Pars et de West Karoun a été multipliée par 2,5 et 5 respectivement.

Le président Rouhani a inauguré lundi trois projets pétroliers et pétrochimiques par vidéoconférence.

Azar Oil Field est l'un des projets qui a été développé pour un coût de plus de 1,4 milliard d'euros et bénéficie d'une capacité de production de 65 000 b / j de pétrole brut. Le champ pétrolifère est l'un des champs les plus complexes d'Iran.

Lors de la première étape de la production initiale du gisement de pétrole d'Azar, l'Iran voulait produire 30 000 b / j.

Le forage des 20 puits d'une profondeur totale de 88 kilomètres est terminé. La première plate-forme pétrolière du champ pétrolifère Azar a été mise en place il y a environ huit ans.

Sécuriser les intérêts nationaux, créer des opportunités d'emploi pour la main-d'œuvre iranienne, l'économie florissante de l'Iran ainsi que développer les infrastructures dans la province d'Ilam font partie des principaux objectifs de la mise en œuvre du projet pétrolier.

Le champ pétrolifère d'Azar est situé près de la frontière irakienne dans le sud-ouest de l'Iran.

Le complexe de raffinage de Kangan Petro est un autre projet qui sera inauguré lundi, qui est la plus grande unité d'approvisionnement en aliments pétrochimiques et devrait rapporter 1 milliard de dollars de bénéfices par an.

Les entreprises iraniennes ont réalisé le projet de l'ingénierie à la construction de toutes les unités.

Le complexe de raffinage de Kangan Petro a offert à 3 500 personnes des opportunités d'emploi pendant la période de construction et 622 autres pendant la période d'inauguration.

Le développement de l'Unité de Récupération Ethan du complexe initié en 2016 et la deuxième phase du projet devrait être opérationnel en 2022.

La proximité du complexe de raffinage de Kangan Petro à la phase 12 du champ gazier South Pars distingue le projet des autres raffineries.

De plus, Kian Petrochemical Company, dans le comté d'Asaluyeh, dans le sud de l'Iran, est le troisième projet, qui deviendra opérationnel lundi.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha