La liaison ferroviaire Iran-Irak, au cœur des discussions entre les ministres de la Route des deux voisins

Bagdad (IRNA) - Les ministres iranien et irakien de la Route et des Transports ont discuté samedi de la liaison ferroviaire entre les deux pays, et la perspective d'une coopération conjointe pour connecter les chemins de fer reliant les deux voisins.

Selon IRNA depuis Bagdad, dans une déclaration émise ce samedi 6 mars, le ministre irakien des Transports, Nasser Hossein Al-Shabli, a mentionné les points les plus importants concernant l'amélioration de la qualité des transports terrestres, maritimes, aériens et ferroviaires entre les deux pays, discutés lors de la rencontre, ainsi que la possibilité de relier le chemin de fer de Chalamcheh (au sud de l’Iran) à la province de Bassorah (au nord de l’Irak) .

Al-Shabli a annoncé que l'Irak était prêt à travailler sur un système de transit avec la partie iranienne, sur la base d'instructions administratives pour la coopération de transit avec des pays voisins tels que la Turquie, la Syrie et la Jordanie.

Il a même annoncé le début de la coopération officielle à cette fin avec la partie iranienne.

Il a ensuite fait part de l’intention de Bagdad de tenir des réunions pour arrondir les problèmes restants et finaliser un accord bilatéral avec Téhéran sur ce plan.

Pour sa part le Ministre iranien des Routes et du Développement urbain a décrit la question des transports comme une « artère vitale du commerce » avant de réitérer sur la volonté de la République islamique d'Iran pour soutenir de tels projet et coopérer à cette fin avec la partie irakienne.

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha