14 mars 2021, 08:28
Journalist ID: 3058
Code d'info: 84262768
1 Persons

Tags

Le webinaire "l'Archéologie et la coopération franco-iranienne"
Exposition "Le musée du Louvre à Téhéran" du 6 Mars 2018 au 8 Juin 2018

Téhéran (IRNA)- Le webinaire "l'Archéologie et la coopération franco-iranienne", se tient en visioconférence le 18 mars 2021 de 18h00 à 20h00 (heure de Paris). Cet événement est organisé par le Centre Franco-Iranien en partenariat avec l'Institut Negarestan-e Andisheh et sous le patronage du musée du Louvre.

Ce webinaire est marqué par la présence des conférenciers internationaux réputés dans le domaine de l'archéologie, l'art et l'histoire.

Les intervenants de ce webinaire sont (par ordre alphabétique) :

 
Julien Cuny, archéologue et conservateur du patrimoine au département des Antiquités orientales du musée du Louvre, en charge des collections iraniennes de l’Âge du Fer à l’époque sassanide, il enseigne à l’INaLCO et à l’École du Louvre. Il a participé à de nombreuses fouilles archéologiques au Moyen-Orient (Iran, Afghanistan, Ouzbékistan, Yémen, Émirats Arabes Unis, Arabie Saoudite) et est actuellement membre de la Mission Archéologique Française à Bahreïn. Il a été co-commissaire de l’exposition Le musée du Louvre à Téhéran - Trésors des collections nationales françaises, qui s’est tenue au Musée National d’Iran du 05 mars au 08 juin 2018.

Sébastien Gondet, archéologue et Chercheur CNRS, Laboratoire Archéorient - Maison de l’Orient et de la Méditerranée, il travaille sur l'Orient ancien, spécialiste de l'Empire perse achéménide (1er millénaire avt. n.è.) ainsi que des méthodes de prospection et de cartographie en archéologie. Depuis 2015, il est co-directeur d'une mission archéologique irano-française sur Pasargades et sa région construite en partenariat avec Kourosh Mohammadkhani, maitre de conférences à l'Université Shahid Beheshti de Téhéran. Ce projet reçoit le soutien de plusieurs partenaires iraniens, rattachés au Ministère du Patrimoine et du tourisme, ainsi que côté français du Ministère de l'Europe et des affaires étrangères et de l'Agence nationale pour la recherche.

Yannick LINTZ, (Modératrice), conservateur général du patrimoine, directrice du département des Arts de l’Islam du Louvre. Docteur en Histoire, spécialiste de l’Empire perse achéménide, et agrégée de Lettre Classiques, elle est aussi diplômée de l’Institut National du Patrimoine. Elle a commencé sa carrière comme directrice du Musée des Beaux-arts d’Agen. Entre 2000 et 2002, elle fut conseillère pour les musées et le patrimoine auprès de Jack Lang, alors Ministre de l’Education nationale. Elle entre au Louvre en 2003 pour être en charge, aux côtés du Président-Directeur du musée du Louvre, des collections antiques et des Arts de l’Islam en dépôt à l’étranger. En 2013, elle est nommée à la tête du département des Arts de l’Islam, afin de développer une politique de rayonnement de ce domaine artistique et culturel en France et à l’étranger. Elle a enfin mis en place un réseau d’art islamique en France.

Benjamin Mutin, chercheur associé à l’équipe Archéologie de l’Asie centrale de l’UMR 7041 du CNRS (ArScAn, Archéologies et Sciences de l’Antiquité), ainsi qu’au département d’anthropologie de l’Université de Harvard, ses recherches concernent pour l'essentiel les périodes du Néolithique à l'âge du Bronze en Asie moyenne et en Asie centrale méridionale. Il a travaillé en Iran, au Pakistan, en Afghanistan, au Tadjikistan, en Oman, et en Jordanie. Son programme de terrain actuel est situé dans la région de Bam dans le sud-est de l’Iran.

Rocco Rante, archéologue au musée du Louvre, il a obtenu l'Habilitation à diriger des recherches et le statu de Professeur des universités. Il dirige à présent les missions archéologiques dans l'oasis de Boukhara, en Ouzbékistan, et dans le Khorasan, en Iran. Il est auteur de plusieurs livres dans le domaine de l'archéologie orientale, iranienne et central-asiatique.

Arezoo Rasouli-Taleghani, titulaire d'un doctorat en histoire ancienne de l'Iran à l'université de Téhéran, est maitresse-assistante à l'université Shahid Beheshti (Téhéran). Elle est rédactrice en chef de la revue Tārikh o Farhang-e Irān-e Bāstān (l’Histoire et Culture de l’Iran ancien) et a dirigé un ouvrage collectif intitulé Ātashi ke namirad. Elle est également membre du Conseil Scientifique de l'Université Shahid Beheshti de Téhéran (groupe Histoire).

Rouhallah Shirazi, enseignant-chercheur à l’Université du Sistan-Balouchistan à Zahedan (Est-Iran), est docteur de l’Université Paris I-Panthéon Sorbonne, spécialiste des périodes préhistoriques et de l’antiquité en Asie Centrale, Iran, Mésopotamie. Depuis 2018, il est aussi Directeur de l’Institut National de la Recherche Archéologique (ICAR) à Téhéran (c’est à ce titre qu’il interviendra), après avoir dirigé le département d’archéologie à l’Université de Zahedan puis le site du Patrimoine Mondial de l’Unesco à Shahr-i Sokhta (Sistan-Balouchistan). Depuis 2015 il dirige les fouilles sur le site de Tepe Sadegh (Age du Bronze). Intervenant dans de nombreux colloques en Chine, Italie, Allemagne, Autriche, directeur de chantiers de fouilles archéologiques en Iran, il a déjà publié de très nombreux ouvrages et articles scientifiques parus en persan, français, anglais et russe.

Ariane Thomas, directrice du département des Antiquités orientales du musée du Louvre, docteur en archéologie orientale (Université de la Sorbonne–Paris IV) et conservateur du patrimoine en charge des collections mésopotamiennes, elle enseigne depuis plusieurs années tout en encadrant plusieurs travaux et programmes de recherche. Elle s’est par ailleurs engagée dans différentes fouilles archéologiques au Moyen-Orient. Commissaire de plusieurs expositions en France et à l’étranger, elle dirige le projet de réhabilitation du musée de Mossoul au Louvre.

Jean-Claude Voisin (Modérateur), docteur en Histoire et Archéologie, ancien directeur de l’Institut Français de Téhéran, co-fondateur du magazine Paris-Téhéran, animateur du cycle «Comprendre l’Iran» au sein de l’Université Ouverte de Franche-Comté, spécialiste des questions de Civilisation iranienne au sein du Centre Franco-iranien, auteur de nombreux ouvrages et articles sur l’Iran, dont «France-Iran, si loin, si proches», aux éditions Riveneuve.

Les passionnés de l'histoire d'Iran et des Etudes sur les relations irano-françaises peuvent assister à ce webinare francophones, en adressant un mail à l'adresse suivante: contact@france-iran.org

Le Centre Franco-Iranien est une association créée en août 2016 en vue d’approfondir les relations entre la France et l’Iran dans l’ensemble des domaines) est devenu aujourd'hui l'association la plus active dans les relations bilatérales franco-iraniennes. Cette association a organisé 42 évènements en espace de 4 ans et demis, dont 3 évènements qui furent des premières dans les relations bilatérales franco-iraniennes des 50 dernières années (1er déplacement d’une délégation de Maires iraniens en France; 1er déplacement d’une délégation de femmes d’affaires iraniennes en France; 1er festival du cinéma iranien en France).

Negarestan-e Andisheh est un institut culturel et artistique et une maison d’édition ayant débuté ses activités au printemps 2015. Il s’agit d’un ensemble privé ayant pour objectif de présenter les activités culturelles ainsi que les œuvres des chercheurs et artistes iraniens ; tout en offrant ses services aux institutions scientifiques et culturelles iraniennes, en vue de faciliter leurs contacts et relations internationales.

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha