6 avr. 2021 à 14:48
Journalist ID: 2395
Code d'info: 84286110
0 Persons
COVID-19: le premier vaccin iranien sera prêt d’ici 40 jours

Téhéran (IRNA)- Le vice-ministre de la Santé, Iraj Harirchi, a annoncé que parmi neuf vaccins aanti-COVID-19, qui sont en cours de développement en Iran, le premier vaccin iranien sera disponible dans les 40 jours.

Lors d'une réunion avec le vice-ministre malaisien des Affaires étrangères Dato 'Kamarudin Jaffar, Harirchi a déclaré mardi que des chercheurs iraniens avaient réussi à développer neuf vaccins et que quatre d'entre eux seraient distribués dans les prochains mois, ajoutant que le peuple iranien recevra le premier vaccin produit localement dans les 40 prochains jours et que le deuxième vaccin d'une capacité de production de huit à 10 millions de doses par mois sera disponible dans un délai d'environ 70 jours.

Les troisième et quatrième vaccins seront distribués dans les 120 jours, a déclaré le responsable iranien, notant que l'Iran pourrait coopérer avec la Malaisie pour produire ces vaccins corona.

Soulignant l'impact des sanctions imposées à la République islamique d'Iran depuis la victoire de la Révolution islamique en 1979, il a précisé que 98,3% des médicaments utilisés en Iran sont produits à l'intérieur du pays.

Le responsable de la santé a exprimé la volonté de la République islamique d'étendre ses relations et sa coopération avec le pays musulman de Malaisie dans différents secteurs politiques, culturels, économiques, commerciaux et sanitaires.

Il a également souligné que les responsables des deux parties avaient organisé des appels téléphoniques pour échanger leurs expériences sur les moyens de faire face à l'épidémie de coronavirus et discuter de questions d'intérêt mutuel.

Les responsables de la santé malaisiens et iraniens ont jusqu'à présent souligné qu'ils étaient prêts à coopérer pour produire des vaccins, exporter des médicaments et soutenir les startups actives dans les secteurs de la santé des deux pays.

Le directeur de l'Institut Pasteur d'Iran, Alireza Biglari, a déclaré que la partie malaisienne avait reçu un rapport sur l'expérience de l'institut dans la production de vaccins et s'est déclarée prête à élargir la coopération avec les organisations iraniennes de recherche et de santé.

Une proposition de mémorandum d'accord entre les deux parties a été finalisée lors de la réunion de mardi, qui sera signée lors d'une prochaine session entre les ministres de la santé des deux pays.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
4 + 1 =