Accord nucléaire : Il est temps de commencer à rédiger le texte d’une entente (Araghchi)

Téhéran (IRNA)- Le vice-ministre iranien des Affaires étrangères pour les Affaires politiques, Abbas Araghchi, faisant part de la remise des textes préparés par la délégation négociatrice iranienne à Vienne, aux parties membres de la Commission mixte, a déclaré : « Un nouvel accord se forme et il y a un terrain d'entente entre toutes les parties. » « La voie à suivre est désormais une voie, « un peu mieux connue », a affirmé le diplomate.

Selon l'IRNA, Seyyed Abbas Araghchi s’exprimant ce samedi soir 17 avril à l'issue de la réunion de la Commission mixte du Plan global d’action commun sur le nucléaire iranien de 2015 (PGAC, JCPOA selon son acronyme anglais) : « Aujourd'hui, après près de trois jours qui se sont écoulés depuis les travaux de la Commission mixte, nous avons à nouveau formé une commission chargée d'examiner la progrès des discussions. »

« Tant dans le domaine de la levée des sanctions que dans celui des engagement nucléaire liés au PGAC, nous avons examiné les rapports des groupes de travail et de bonnes discussions ont eu lieu au sein de la Commission mixte », a fait savoir le diplomate de haut rang. 

Il a ajouté : « Il semble qu'une nouvelle compréhension se forme et il y a un terrain d'entente entre tout le monde et le chemin à emprunter est un chemin qui est maintenant un peu mieux connu. »

Le Vice-ministre iranien chargé de la Politique et des Affaires internationales a poursuivi : « Bien sûr, ce chemin ne sera pas facile et les désaccords persistent. Il existe de graves désaccords qui devraient être atténués lors des prochaines négociations. »

« Comme nous l'avons dit à plusieurs reprises, nous ne sommes point intéressés par des négociations érosives à long terme », a réitéré Araghchi avant d’insister sur le fait que les discussions doivent se poursuivre dans la mesure nécessaire. »

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
5 + 13 =