29 avr. 2021 à 00:24
Journalist ID: 2395
Code d'info: 84312633
0 Persons
L’Iran appelle à l'unité mondiale pour lever les sanctions illégales

Téhéran (IRNA)- Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Saeed Khatibzadeh, a appelé à l'unité mondiale, à la solidarité et à la coopération internationale pour éliminer les mesures coercitives unilatérales contre l'Iran, y compris les sanctions illégales.

Le ministère iranien des Affaires étrangères a regretté que les pays développés monopolisent les technologies de l'information et des communications pour attirer l'image souhaitée du monde en développement auprès de la communauté internationale.

Le porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Saeed Khatibzadeh a fait ces remarques lors de la 43e réunion du Comité d’information de l’Assemblée générale des Nations Unies (AGNU), qui s’est tenue par vidéoconférence.

Il a déclaré que les États avancés utilisaient le monopole pour déformer et fabriquer des réalités concernant le monde en développement, exhortant l'ONU à intervenir pour empêcher les abus. «Mettre les technologies de l'information et de la communication au service du développement de manière juste et équitable est une nécessité», a-t-il souligné.

Il a donc appelé le Département des communications mondiales des Nations Unies à agir avec plus de diligence pour sensibiliser la communauté internationale dans ce domaine.

Les efforts dominateurs de certains médias et la rhétorique sectaire des personnalités politiques occidentales visent, quant à eux, à attiser les flammes de l'islamophobie dans certaines régions du monde, a averti le responsable.

Il a indiqué que la communauté internationale condamne ces pratiques et s’emploie à prévenir cette violation des droits de l’homme contre les musulmans du monde.

«Le Département doit continuer à promouvoir le respect de toutes les cultures, religions et civilisations et attirer l'attention sur les graves implications d'une islamophobie croissante», a déclaré Khatibzadeh dans un résumé de la réunion de l'AGNU.

Le porte-parole a également exhorté le Secrétariat de l’ONU à publier ses communiqués dans diverses langues du monde autres que les langues officielles de l’organisme mondial, y compris le persan, qui est parlé par 100 millions de personnes.

Par ailleurs, Khatibzadeh a noté comment les sanctions économiques, y compris celles qui étaient déployées par les États-Unis contre l'Iran, étaient appliquées pour avoir des effets négatifs directs sur les pays ciblés.

Il a appelé le département à se démener pour informer la communauté internationale des effets néfastes des mesures coercitives.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
9 + 4 =