La journée de Qods est une question à la fois idéologique, humanitaire et morale (Seyyed Hassan Nasrallah)

Téhéran (IRNA)-Le Secrétaire général du Hezbollah libanais, Seyed Hassan Nasrallah, s’exprimant lors d’un discours à l'occasion de la Journée mondiale ds Qods, ce vendredi 7 mai a déclaré : « La Journée de Qods est une question d'idéologie, d'humanité et de moralité. »

Selon l’IRNA, citant la télévision libanaise Al-Manar, Seyyed Hassan Nasrallah a ajouté : « La résistance du peuple palestinien et le plein soutien à al-Qods s’avère très important et donne une légitimité à tout l'axe de la résistance. »

Il a ajouté : « Une évolution importante qui doit être ancrée est l'intervention de la résistance à Gaza dans la ligne de conflit à Qods ».

Le Secrétaire général du Hezbollah libanais a déclaré : « Nous sommes convaincus que le peuple palestinien a la compétence et la capacité de protéger la noble Qods, sa terre et ses droits ».

Hassan Nasrallah s’attardant sur le fait que toutes les tentatives et machinations malveillantes du régime israélien ont échoué a ajouté : « L'Iran avait dépassé le stade du danger et que l’ère d’attendre une guerre américano-iranienne est révolue. Il ne reste désormais plus d’option pour les États-Unis et le régime de Tel-Aviv pour contraindre l’Iran à renoncer à son programme nucléaire.

Il a ajouté que les priorités de Biden sont différentes et concernent la confrontation avec la Chine et la Russie.

Le Secrétaire général du Hezbollah a ajouté que la plus grande réponse de l'Iran à l’incident de Natanz (imputé à Israël) avait été l'enrichissement à 60% d'uranium par l’Iran qui a terrifié le régime de Tel-Aviv.

Nasrallah a déclaré que 40 ans d'expérience avec l'Iran montrent qu'il ne vend pas ses alliés et ne négocie pas leurs intérêts, ajoutant : « Le dialogue irano-saoudien est positif et nous saluons tout dialogue international ou arabe avec l'Iran au profit du calme et de la détente dans la région. »

« Ceux qui devraient être préoccupés par le dialogue irano-saoudien sont les alliés des États-Unis dans la région », a-t-il précisé.

Il a également déclaré à propos de la Syrie : « De nombreux pays arabes ont commencé leurs contacts avec la Syrie". L'Arabie saoudite ne peut pas imposer de conditions aux relations avec l'Iran alors qu’elle-même est en négociation avec Téhéran. »

Le secrétaire général du Hezbollah a souligné que les Israéliens sont aujourd'hui préoccupés par la consolidation et le renforcement de l'axe de la Résistance et les évolutions connexes.

Israël est passé de la tactique offensive à la défense. L'ennemi sioniste a échoué, dont l'un des signes évidents est la crise interne dans les territoires occupées.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha