La contribution de 4 professeurs iraniens au groupe scientifique international ENIGMA (Génomique de l'imagerie cérébrale)

Kermanshah (IRNA) - Deux membres du corps professoral de l'Université des sciences médicales de Kermanshah et deux professeurs de l'Université Shahid Beheshti ont été inclus dans la liste des auteurs du premier article du groupe scientifique international du consortium ENIGMA composé de plus de 1400 figures académiques du monde entier dans le domaine de la génomique de l'imagerie cérébrale.

Le professeur Habibollah Khazaei et la professeure Massoumeh Rostampour sont deux membres du corps professoral de l'Université des sciences médicales de Kermanshah qui, en coopérant avec 77 chercheurs de 15 pays, ont réussi à publier l'article scientifique intitulé "ENIGMA - Sommeil: défis, opportunités et feuille de route" dans le Journal of Sleep Research.

Les professeurs Massoud Tahmassian et  Mojtaba Zarei, membres du corps professoral de l'Institut de recherche en sciences et technologies médicales de l'Université Shahid Beheshti, figurent également sur la liste des auteurs de cet article.

Le consortium international ENIGMA (Consortium pour la promotion de l'imagerie génétique par le biais de l'analyse des métadonnées) basé à l'Université de la Californie du Sud, rassemble des chercheurs en imagerie génomique pour comprendre la structure, la fonction et la maladie du cerveau, sur la base de l'imagerie cérébrale et des données génétiques. Cette équipe comprend plus de 1400 chercheurs du monde entier dans le domaine du déchiffrage du code neuro-génétique du cerveau.

Récemment, le groupe de travail ENIGMA-Sommeil est entré en collaboration avec plusieurs instituts de 15 pays pour mener des études de neuro-imagerie et d'imagerie génétique à grande échelle afin de mieux comprendre la neurobiologie des troubles du sommeil chez les individus en bonne santé, les conséquences neurologiques de la privation de sommeil, et la physiopathologie des troubles du sommeil. Les troubles neurologiques du sommeil se forment parmi divers troubles neurologiques psychiatriques.

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha