Certains pays encore gouvernés de manière tribale au milieu du XXIe siècle, disent que les élections iraniennes ne sont pas démocratiques (Leader)

Téhéran (IRNA)- À l’approche de l’élection présidentielle du 18 juin, le Guide suprême de la Révolution islamique, l’Ayatollah Khamenei, s’est adressé à la nation iranienne dans un discours télévisé en directe. Ce qui suit est un extrait de son discours.

Cela fait plusieurs mois maintenant que les médias américains et anglais s'acharnent pour réduire la participation aux urnes. Mais l'expérience a prouvé que les gens agissent contre ce que recherche l'ennemi. Ce sera le cas cette fois aussi, si Dieu le veut.

Il y a certains faits sur le système de la République islamique qui devraient être traités au-delà des goûts politiques. Par exemple, tout le monde a pris part aux funérailles du cher et grand martyr Soleimani. Il en va de même pour les élections.

S’il est élu par un vote élevé, le futur président sera puissant et pourra accomplir de grandes tâches. Notre pays a beaucoup de potentiel. Pour tirer parti de ces opportunités, il faut des responsables puissants qui bénéficient d'un soutien populaire élevé.

Heureusement, au fil de toutes ces années, nos élections ont été des élections saines. La preuve en est que les présidents élus au cours de ces années avaient des goûts et des tendances politiques complètement différents.

Fait intéressant, certains pays gouvernés de manière tribale au milieu du 21e siècle, dont les habitants n'ont jamais vu les urnes et ne font pas la distinction entre les boîtes de scrutin et les boîtes de fruits, remettent en question les élections iraniennes dans leurs médias !

Nous sommes une grande nation et un pays puissant qui possède de nombreuses capacités. Un exemple récent de ceci est le vaccin Covid-19. Il a été annoncé hier que le Vaccin iranien sera d’ores et déjà disponible et l’Iran fait partie des 5 ou 6 pays producteurs de ce vaccin.

Il y a quelques années, alors qu'on ne nous vendait pas d'uranium enrichi à 20% pour produire des radiopharmaceutiques, nos jeunes en ont produit en peu de temps. Aujourd'hui ils en enrichissent à 60% à des fins pacifiques. Une si grande nation ne peut pas être découragée.

Certaines couches de la société se plaignent à juste titre pourquoi leurs attentes n'ont pas été satisfaites ces dernières années. Ils ne veulent donc pas participer aux élections. Cette plainte est justifiée, mais ne pas participer aux élections ne résout pas le problème.

Organisateurs des élections:
-Les précautions sanitaires doivent être prises pour protéger la santé des gens.
-Il ne devrait pas y avoir de pénurie de bulletins de vote.
-Les Iraniens à l'étranger ne devraient pas avoir de problèmes pour voter.
-Toute infraction doit être traitée.

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha