Le président du parlement iranien et son homologue bissau-guinéen mettent l'accent sur l'élargissement des relations bilatérales

Téhéran (IRNA) - Le président de l'Assemblée consultative islamique d’Iran, Mohammad Baqer Qalibaf, lors d'une rencontre avec son homologue bissau-guinéen, a souligné l'expansion des relations parlementaires bilatérales entre les deux pays.

Cipriano Cassamá, président du Parlement bissau-guinéen, qui s'est rendu à Téhéran pour assister à l'investiture du Président de la République islamique d'Iran, Ebrhaim Raïssi, a rencontré ce vendredi 6 août le Président de l'Assemblée consultative islamique Mohammad Baqer Qalibaf.

M.Qalibaf n’a pas manqué d’apprécier la présence de la délégation parlementaire de Guinée-Bissau à la cérémonie d'investiture du Président Raïssi, et a déclaré : « Le fait d’accepter notre invitation pour cette cérémonie et la présence d'une délégation parlementaire de haut rang du pays ami de la Guinée-Bissau à Téhéran montre l'intérêt des deux parties pour le développement des relations bilatérales. »

Il a exprimé l'espoir que cette visite sera un prélude à l'échange de délégations parlementaires entre les deux pays et a déclaré : "Nous saluons l'approfondissement de la coopération parlementaire et l'échange d'expériences entre les deux pays ».

Le Président du parlement iranien a brossé à cette occasion un tableau détaillé sur les capacités économiques de notre pays et a déclaré : « La République islamique d'Iran a beaucoup d'expérience dans les domaines des infrastructures, du génie civil, de la pharmacie, de la santé et des nouvelles technologies, et avec les conseils des autorités des deux pays, ces capacités peuvent être utilisées au profit des deux nations. »

« L'Iran est notre pays ami et frère », a pour sa part déclaré Cipriano Cassamá, président de l'Assemblée nationale de Guinée-Bissau. « Nous sommes heureux d'avoir pu assister à la cérémonie d'investiture du nouveau Président iranien », a-t-il encore déclaré.

« Nous espérons que la mise en place d'un nouveau gouvernement résoudra les problèmes existants et renforcera les relations internationales de l'Iran », a espéré le très haut parlementaire du pays africain.

« En plus d'assister à la cérémonie d'investiture, le but de ce déplacement est de renforcer les relations parlementaires », a insisté le président de l'Assemblée nationale de Guinée-Bissau. « L'élargissement des relations parlementaires avec l'Assemblée consultative islamique d’Iran est d'une grande importance pour le Parlement de Guinée-Bissau », a-t-il conclu.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha