La mise en garde d’Iran contre d'éventuelles erreurs de calcul ou actions aventureuses du régime sioniste

New York (IRNA) - La représentante adjointe d'Iran auprès des Nations Unies a mis en garde contre d'éventuelles erreurs de calcul ou actions aventureuses du régime sioniste, soulignant la ferme détermination de l'Iran à faire valoir son droit inaliénable à utiliser l'énergie nucléaire pacifique.

Zahra Ershadi a écrit dans une lettre au président du Conseil de sécurité des Nations Unies vendredi, heure de New York, pour protester contre les menaces du régime israélien contre le programme nucléaire iranien.

« J’écris cette lettre suite à ma précédente lettre dans laquelle j’ai informé la présidence du Conseil de sécurité à propos de l’attaque terroriste menée par le régime israélien contre l'installation nucléaire de Natanz le 11 avril 2021.» , a noté la représentante adjointe de l’Iran auprès de l’ONU.

L’ambassadrice d'Iran auprès des Nations Unies a déclaré que cette attaque avait perturbé le fonctionnement de l'installation nucléaire de Natanz placée sous les auspices de l'Agence internationale de l'énergie atomique et sous sa surveillance étendue.

La haute diplomate de la République islamique d'Iran a ajouté : «Le Premier ministre du régime israélien dans sa récente interview, bien qu'implicitement, a admis ses attaques secrètes contre le programme nucléaire pacifique de l'Iran et a déclaré avec audace que le régime poursuivrait de telles attaques.»

«Suite à cela, d'autres menaces éhontées ont été proférées par le ministre israélien de la Défense d'attaquer l'Iran, et le chef d'état-major général de ce régime a également révélé le plan d'Israël d'attaquer les sites nucléaires iraniens.» , a remarqué la chef adjointe de la mission iranienne auprès des Nations Unies.

Ershadi a souligné que le ciblage d'une installation nucléaire hautement sensible avec un risque élevé d'émissions potentielles par le régime israélien est un acte criminel de terrorisme nucléaire et est un autre exemple clair de la violation continue du droit international par ce régime.

La représentante adjointe iranienne auprès des Nations Unies a ajouté : « Compte tenu de la menace croissante et continue de terrorisme nucléaire par le régime israélien contre la paix et la sécurité internationales, la communauté internationale doit condamner ces actes terroristes criminels dans les termes les plus forts possibles. »

« En outre, les menaces explicites ci-dessus contre un État membre de l'ONU constituent une violation flagrante du droit international, de la Charte des Nations Unies, en particulier de l'article 2, et ne devraient donc pas être tolérées par la communauté internationale et le Conseil de sécurité.», a noté l’ambassadrice iranienne.

Le haut diplomate de la République islamique d'Iran a déclaré : « En moins de deux ans, le régime israélien, en violation des principes fondamentaux du droit international, a commis de nombreux actes aventureux manifestes et secrets, notamment des actes terroristes contre des scientifiques et des installations nucléaires iraniens. Attaques contre des navires commerciaux dans la région, ainsi que frappes aériennes et de drones sur certains pays de la région.»

« Si ces actions illégales persistantes et ces provocations systématiques ne sont pas arrêtées, elles déstabiliseront sans aucun doute la région et mettront en danger la paix et la sécurité internationales.» , a souligné la diplomate iranienne.

« Étant donné la longue histoire du régime israélien d'opérations de sabotage contre nos activités nucléaires pacifiques et l'assassinat lâche de plusieurs scientifiques nucléaires et d'autres scientifiques iraniens dans le passé, ainsi que les cyber-opérations conjointes américano-israéliennes contre les installations nucléaires iraniennes en utilisant le logiciel The Stuxnet, le Conseil de sécurité doit s'acquitter de ses responsabilités en vertu de la Charte.» , a indiqué Ershadi.

Le haut diplomate de la République islamique d'Iran a déclaré : « Le Conseil de sécurité doit prendre les mesures immédiates nécessaires pour empêcher toutes les politiques déstabilisatrices et les comportements illégaux et aventureux du régime israélien et le tenir responsable de toutes ces actions.»

L'Ambassadrice et Représentante adjointe de l'Iran auprès des Nations Unies a déclaré : « Dans le même temps, la République islamique d'Iran, tout en soulignant sa ferme volonté d'affirmer son droit inaliénable d'utiliser l'énergie nucléaire à des fins pacifiques sous tous ses aspects, met en garde contre contre toute erreur de calcul ou action aventureuse du régime israélien.»

« Comme indiqué dans nos précédentes lettres au Conseil de sécurité, la République islamique d'Iran a le droit inhérent en vertu du droit international de prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger et défendre ses citoyens, ses intérêts, ses installations et sa souveraineté contre toute protection contre de tels terroristes. ou des actes perturbateurs.» , a conclu la représentante adjointe de la République islamique d’Iran auprès des Nations Unies.

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha