31 août 2021, 16:07
Journalist ID: 3058
Code d'info: 84455866
0 Persons
L’Iran et l’Allemagne coopèrent pour améliorer la situation des réfugiés afghans

Téhéran (IRNA ) - La réunion annuelle du bureau de représentation de l'Institut allemand Sequa dans le but de discuter du Projet de formation aux compétences techniques et professionnelles pour les réfugiés afghans a été organisé en présence des responsables du ministère iranien de l’intérieur.

Selon un rapport publié mardi par la base d'information du ministère de l'Intérieur, la réunion annuelle du Bureau de représentation de l'Institut Sequa (Projet de formation technique et professionnelle pour les réfugiés afghans) avec la présence du directeur général du bureau des citoyens et des immigrés étrangers du ministère de l'Intérieur, le représentant de l'ambassade d’Allemagne et certaines ONGs se sont tenues sous une forme virtuelle dans le but de discuter des idées et des approches liées à la poursuite du projet d’assistance aux réfugiés afghans résidents en Iran.

Mehdi Mahmoudi, directeur général des citoyens et des immigrés étrangers du ministère iranien de l'Intérieur, a remercié l'Institut Sequoia d'avoir organisé une réunion pour mettre en œuvre le projet commun et a déclaré : « Les résultats de cette réunion permettent l'autonomisation économique des réfugiés et créent une plate-forme appropriée pour leur retour volontaire. »

« La République islamique d'Iran est fière d’accueillir plus de trois millions de réfugiés depuis plus de quatre décennies, et au cours de cette période, conformément aux principes humanitaires, les a placés sous la bannière de son soutien global. Les réfugiés afghans en Iran bénéficient toujours de tous les services éducatifs, sanitaires, médicaux, professionnels exactement comme les citoyens iraniens.», a ajouté ce responsable iranien.

Mahmoudi a souligné l'objectif principal de la mise en œuvre d'un projet conjoint avec le bureau de représentation de Sequa est d’accroître la capacité des réfugiés à s'autonomiser et à créer des conditions plus favorables à leur retour volontaire, et a déclaré : « Les résultats et réalisations de ce projet devraient être poursuivis jusqu'à l'orientation professionnelle des réfugiés en Afghanistan et leur réintégration durable.»

Suite à la réunion, les indicateurs et la situation actuelle, ainsi que les projets à venir pour une meilleure mise en œuvre, ont été évalués et revus par les participants.

L’institut allemand Sequa a déjà coopéré en Iran dans les projets tels que ARIVET.

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha