22 sept. 2021, 11:11
Journalist ID: 3058
Code d'info: 84479929
1 Persons
Amir Abdollahian : l’Iran a toujours insisté sur le dialogue inter-régional

New York (IRNA) - Le ministre iranien des Affaires étrangères Hossein Amir Abdollahian a déclaré lors d'une réunion multilatérale de Bagdad à New York : « Nous avons toujours souligné la nécessité de prendre des mesures sécuritaires locales et endogènes pour créer la stabilité et la sécurité dans la région. L’Iran a toujours insisté sur le dialogue inter-régional. »

Selon l’IRNA, la réunion multilatérale de Bagdad s'est tenue mardi soir (heure locale) à New York en marge de l'Assemblée générale de l'ONU.

La réunion a réuni les ministres des Affaires étrangères et les hauts représentants de l'Iran, de la Jordanie, de l'Arabie saoudite, de la Turquie, du Koweït, de l'Égypte, du Qatar, de la France, du haut représentant de l'UE pour les affaires étrangères, du secrétaire général de la Ligue arabe, du secrétaire général de l'Organisation de la coopération islamique, secrétaire général du Conseil de coopération du Golfe Persique. Cette réunion s'est tenue à la résidence de l'ambassadeur irakien à New York, présidée par le ministre irakien des Affaires étrangères.

« Je suis heureux d'avoir à nouveau l'occasion de rencontrer et de m'entretenir avec mes collègues, les honorables ministres des Affaires étrangères des pays participant au Sommet de Bagdad. Nos retrouvailles lors de cette réunion nous rappellent qu'il n'y a pas de sortie pour les crises et les problèmes que par la diplomatie et le dialogue. En l'absence de dialogue et de négociation, les ressources des pays de la région, au lieu du développement et du progrès, deviennent un coût de la militarisation, et les tensions et les guerres se poursuivent. 

La République islamique d'Iran a toujours mis l'accent sur le dialogue inter-régional. L'histoire et la réalité des 100 dernières années dans la région de l'Asie occidentale (Golfe Persique, Afrique du Nord et le Levant) montrent que les ingérences étrangères ont été toujours le principal obstacle à la convergence et donc au manque de développement durable. »

La réunion a également examiné les méthodes de donner suite aux résolutions de la Conférence de Bagdad 2021, et a décidé de tenir la deuxième réunion de cette Conférence en Jordanie.

Jean-Yves Le Drian, ministre français de l'Europe et des Affaires étrangères a également assisté à cette réunion ministérielle.

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha