28 oct. 2021, 01:59
Journalist ID: 2385
Code d'info: 84520722
0 Persons

Tags

Consultations diplomatiques irano-belges à Bruxelles

LONDRES - IRNA - Le ministère belge des Affaires étrangères a publié mercredi un communiqué sur une rencontre entre le ministre belge des Affaires étrangères par intérim et directrice des affaires européennes, Theodora Gentzis, et le vice-ministre iranien des A.E. chargé des Affaires politiques, Ali Bagheri Kani , aujourd’hui 27 octobre, à Bruxelles, déclarant que l’accord multilatéral sur le nucléaire de 2015 reste le meilleur outil « mutuellement acceptable » pour résoudre la question autour du programme nucléaire iranien.

Selon l’IRNA, le tweet, qui a été publié sur le compte officiel du ministère belge des Affaires étrangères, indique que la diplomate de haut rang belge, Theodora Gentzis  a eu des discussions et des échanges de vues « explicites » avec le vice-ministre iranien des Affaires étrangères sur le Plan global d’action conjoint sur le nucléaire iranien de 2015 (PGAC, JCPOA selon son acronyme anglais).

Le message ajoute : « Pour la Belgique, le PGAC est le meilleur outil mutuellement acceptable pour résoudre la question du programme nucléaire iranien. »

Bagheri a également tweeté à propos de la réunion : « Commençant ma journée très chargée à Bruxelles, j'ai rencontré tôt le matin, Theodora Gentzis, secrétaire générale du ministère belge des Affaires étrangères, dans le cade d’un petit-déjeuner de travail. »

« Nous avons parlé des questions d’intérêt commun et bilatérales, de l'Afghanistan et d'autres dossiers internationaux », a-t-il fait savoir.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha