Nucléaire iranien: les différends «diminuent» dans les pourparlers de Vienne (l’Iran)

Téhéran (IRNA)- Le principal négociateur iranien sur le nucléaire, Ali Bagheri Kani, a déclaré samedi que les différends, ou soi-disant «parenthèses ouvertes», diminuaient dans les pourparlers en cours à Vienne.

Bagheri Kani a fait ces remarques à la fin des réunions entre les représentants de l'Iran et d'autres parties restantes à l'accord nucléaire de 2015 avant de quitter l'hôtel Coburg à Vienne, où se poursuivent les négociations sur le programme nucléaire de Téhéran.

Le négociateur iranien a également déclaré aux journalistes que les pourparlers avançaient.

L'Iran et les cinq autres signataires restants du pacte nucléaire iranien, à savoir la Chine, la Russie, la Grande-Bretagne, la France et l'Allemagne, ont tenu des séries de pourparlers à Vienne, avec les États-Unis indirectement impliqués, dans le but de relancer l'accord, que Washington a quitté en 2018 sous l'ancien président Donald Trump.

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha