l'Iran prêt à parvenir à un accord, si la partie américaine se comporte de manière réaliste,

Téhéran (IRNA)-Le Ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amir-Abdollahian, a rencontré ce matin (mercredi) le Président syrien Bachar al-Assad pour discuter de la coopération bilatérale et des développements régionaux et internationaux.

Lors de la rencontre, Hossein Amir Abdollahian, tout en félicitant les succès réalisés par la Syrie dans les arènes politiques et sur le terrain de la lutte contre ses ennemis, a souligné la poursuite du soutien de la République islamique d'Iran au gouvernement et au peuple syriens. Le Ministre des Affaires étrangères de notre pays a déclaré qu'un nouveau chapitre des relations s'ouvre dans le domaine de la coopération économique et commerciale entre les deux pays.

Le développement de la coopération économique entre l'Iran et la Syrie est sérieusement à l'ordre du jour des relations bilatérales, et la facilitation du transport et du transit entre les deux pays est envisagée. À cet égard, les interactions et les échanges entre les deux pays sont également importants. Se félicitant du processus de normalisation des relations entre les pays de la région et la Syrie, le Dr Amir-Abdollahian a noté les points de vue communs des deux parties sur de nombreuses questions régionales et internationales et a souligné que dans les tensions régionales, la République islamique d'Iran s'oppose à toute guerre et appelle à une solution politique et pacifique. Pour Téhéran tourner le chapitre des différends passe par le dialogue et des moyens politiques pacifiques.

À cet égard, l'Iran appelle à la résolution de la crise yéménite par le biais de pourparlers inter-yéménites et estime que le changement dans le comportement de certains pays de la région peut aider à trouver une solution pour le Yémen. Concernant les développements en Ukraine, il a souligné que nous sommes contre la guerre et contre les sanctions. « La solution en Ukraine est politique », a insisté le très haut diplomate.

S’agissant les pourparlers de Vienne, Amir Abdollahian a déclaré que nous sommes parvenus à un accord dans les négociations. « Bien que les Américains affirment qu'ils sont intéressés à résoudre les problèmes et à parvenir à un accord, on s’attend à ce qu’ils fassent preuve de bonne volonté dans la pratique », a souligné le Ministre.

Au cours de la rencontre, le Président syrien Bashar al-Assad, évoquant les développements rapides dans la région, a déclaré qu'après la défaite américaine en Afghanistan, et en particulier après les développements en Ukraine, il est devenu clair que les États-Unis et l'OTAN ne pouvaient rien faire pour le monde. Les pays de la région recherchent donc de nouveaux alignements pour remplacer le soutien américain.

Déplorant également le double standard de certains pays il a déclaré que ces pays sont silencieux face aux attaques du régime sioniste contre la Syrie et ne prennent pas position.

Le Président syrien a qualifié les allégations de bonne volonté avancées par des responsables du gouvernement américain de « sans fondement » avant de qualifier la position de la République islamique d'Iran dans les pourparlers de Vienne de « sage » et de « correcte ».

Soulignant que ce qui est important pour la Syrie, ce sont les approches de l'Iran il a réitéré sur le soutien de la Syrie à l’Iran dans les pourparlers de Vienne.

Bachar al-Assad s’attardant sur la visite d'un groupe d'érudits sunnites iraniens en Syrie a déclaré que ce déplacement avait une « signification importante ». Il a demandé à Amir Abdollahian de transmettre les salutations du Président, du gouvernement et du peuple syriens à l'imam Khamenei, le guide suprême de la RII, et au Président Raïssi.

Les développements en Palestine et certaines autres questions bilatérales, régionales et internationales ont également été discutés au cours de la réunion.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

   

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha