New York: au moins 25 morts et blessés lors de deux fusillades en 24h, une journée presque ordinaire aux USA

Téhéran (IRNA)- Une fusillade «à motivation raciale» fait au moins dix morts à Buffalo dans l'État de New York, tard vendredi soir 14 mai 2022, et en même temps, dix-sept personnes ont été blessées lorsque des coups de feu ont éclaté dans le quartier des bars de Water Street à Milwaukee.

Au moins dix personnes, dont une majorité d'Afro-Américains, ont été tuées, samedi, lors d'une fusillade dans un magasin d'alimentation de Buffalo, dans l'État de New York, par un homme blanc armé d'un fusil d'assaut. L'assaillant a été arrêté sur place et incarcéré. Le FBI enquête sur "un crime motivé par la haine et une affaire d'extrémisme violent à motivation raciale".

Un homme blanc de 18 ans a ouvert le feu samedi 14 mai dans un supermarché de l'État de New York (nord-est des États-Unis), faisant au moins dix morts, dont une majorité d'Afro-Américains, les autorités dénonçant une nouvelle tuerie à caractère raciste d'un suprémaciste blanc.

"Nous enquêtons sur cet incident comme étant à la fois un crime motivé par la haine et une affaire d'extrémisme violent à motivation raciale", a déclaré Stephen Belongia, policier du FBI à Buffalo, lors d'une conférence de presse dans cette ville américaine septentrionale, au bord du lac Érié, à la frontière avec le Canada.

Le tueur, qui était lourdement armé, a été immédiatement arrêté sur place, poursuivi dans un premier temps pour "meurtre avec préméditation" et incarcéré. Il s'agit d'un jeune homme blanc qui était équipé d'une "arme d'assaut", d'un gilet pare-balles, d'une tenue de type militaire, d'un casque et d'une caméra pour diffuser son crime en direct sur Internet, ont annoncé les autorités policières et judiciaires locales.

Le chef de la police de Buffalo, Joseph Gramaglia, a fait état de "dix personnes tuées" et de trois autres blessées. Onze de ces personnes étaient noires et deux étaient blanches, dans ce quartier majoritairement afro-américain de Buffalo.

Fusillade dans une université, une école primaire, une église, un cinéma, un centre commercial ou lors d'un concert... Les tueries de masse font régulièrement la une de l'actualité aux Etats-Unis. Choquantes et médiatiques, elles ne doivent pas faire oublier la réalité d'une violence quotidienne dans ce pays où le droit de porter une arme à feu est inscrit dans la Constitution.

En plus, tard vendredi soir, trois autres personnes avaient été blessées après que des coups de feu aient retenti dans le district de Deer, juste après la défaite de Buck lors des séries éliminatoires de la NBA.

Dix personnes ont été placées en garde à vue dans le cadre de la fusillade de masse, rapporte TMJ4.

L'incident s'est produit peu après 23 heures près de l'intersection de la rue Water et de l'avenue Juneau, à environ un demi-mille à l'est du forum Fiserv. La police a déclaré à l'affilié NBC basé à Milwaukee que neuf armes à feu avaient été récupérées sur les lieux.

Selon TMJ4, les victimes étaient âgées de 15 à 47 ans et elles devraient toutes survivre.

Selon France 24, les fusillades et meurtres en série aux États-Unis dans les lieux publics sont de manière tragique quasiment quotidiens et la criminalité par armes à feu est en augmentation dans les grandes villes comme New York, Chicago, Miami ou San Francisco, notamment depuis la pandémie de 2020.

En 2021, les armes à feu ont fait près de 45 000 morts aux États-Unis, dont environ 24 000 suicides, selon l'organisation Gun Violence Archive.

Le droit de posséder des armes est garanti par la Constitution.

Plusieurs initiatives d'élus pour renforcer la législation sur les armes ont échoué au Congrès ces dernières années, le puissant lobby des armes NRA restant très influent.

Suivez-nous sur @Irnafrench Twitter

Tags

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha