3 mai 2020 à 10:44
Journalist ID: 3058
Code d'info: 83773532
0 Persons

Tags

Shamkhani: Le JCPOA mourra par le prolongement de l'embargo sur les armes contre l'Iran

Téhéran (IRNA)- "Le corps affaibli du JCPOA mourra définitivement après le prolongement illégal de l'embargo sur les armes contre l'Iran.", a déclaré le secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale de la République islamique d'Iran.

Le contre-amiral Ali Shamkhani a précisé, dimanche, sur son compte twitter: "Le corps affaibli du JCPOA mourra pour toujours après le prolongement illégal de l'embargo sur les armes contre l'Iran."

"Le virus des sanctions, est un moyen par lequel la Maison-Blanche veut garder en vie l'hégémonie agonisante des États-Unis.", a ajouté le secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale de la République islamique d'Iran.

L'Europe se tient dans quel camp? "Préserver sa dignité et renforcer le multilatéralisme" ou "se soumettre encore à l'humiliation et soutenir l'unilatéralisme"?, a demandé Ali Shamkhani à propos de la prise de position de l'UE face aux appels illégaux des États-Unis en vue de prolonger illicitement l'embargo sur les armes contre l'Iran.

Ces derniers jours, Mike Pompeo, contrairement à ses affirmations précédentes, a déclaré que les États-Unis sont partenaires de la résolution 2231 du Conseil de sécurité des Nations unies et selon l'article 11 de cette résolution peuvent demander une prolongation de l'embargo sur les armes contre l'Iran.

La Russie, la Chine et certains pays européens ont déjà annoncé leur ferme désaccord face à cette décision illégale des États-Unis basée sur une fausse interprétation de la résolution 2231.

Le 8 mai 2018, l'administration Trump a explicitement déclaré le retrait des USA de l'Accord de Vienne sur le nucléaire iranien.

En critiquant les politiques de Barak Obama, durant sa campagne électorale, Donald Trump disait toujours que le JCPOA est le "pire accord jamais négocié". À l'époque, il affirmait même qu'il va "déchirer" cet accord de Vienne, ce qu'il a fait pratiquement en 2018. Et maintenant, il veut renter dans le même accord mais comme a précisé Josep Borrell, le chef de la diplomatie européenne, après le 8 mai 2018 les USA n'ont pas participé dans les réunions des pays signataires du JCPOA et c'est évident qu'ils ne sont plus partenaires de cet accord.

Votre commentaire

You are replying to: .
5 + 9 =