7 juil. 2020 à 16:42
Journalist ID: 2395
Code d'info: 83847824
0 Persons
L'Iran exhorte l'ONU à poursuivre le sort de ses diplomates enlevés au Liban

Téhéran (IRNA)- L'Iran a appelé les Nations Unies à aider à mettre en place un comité d'enquête pour faire la lumière sur le sort de quatre diplomates iraniens enlevés au Liban il y a environ 40 ans.

Le 4 juillet 1982, l'année où Israël a envahi le Liban, les diplomates iraniens Ahmad Motevasselian, Seyyed Mohsen Mousavi, Taqi Rastegar Moqaddam et Kazem Akhavan ont été enlevés par un groupe d'hommes armés soutenus par Israël à un poste d'inspection dans le nord du Liban.

Dans une lettre adressée lundi au secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, l'envoyé iranien auprès de l'ONU, Majid Takht-Ravanchi, a déclaré que la République islamique pensait que les quatre diplomates avaient été remis aux forces israéliennes immédiatement après l'enlèvement dans une région contrôlée par Tel-Aviv à l'époque.

«Les preuves montrent qu'ils ont été détenus dans des prisons israéliennes et sont toujours en vie», a ajouté l'envoyé iranien.

Il a écrit que le chef de l’ONU devrait soutenir l’appel de Téhéran au Comité international de la Croix-Rouge (CICR) de créer un comité d’enquête pour enquêter sur le sort des ressortissants iraniens disparus.

Takht-Ravanchi a qualifié l'enlèvement de diplomates de mesure contraire au droit international, en particulier aux règles des droits de l'homme, et a souligné le rôle de l'ONU dans le traitement de la question et la responsabilisation du régime israélien pour l'enlèvement des quatre ressortissants.

L'envoyé iranien a écrit la lettre à Guterres à l'occasion du 37e anniversaire de l'enlèvement.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
1 + 3 =