Iran/Syrie: Les cellules terroristes de daech soutenues par les États-Unis se développent (Chamkhani)

Téhéran (IRNA)- « La présence américaine en Syrie vise à piller le pétrole syrien, à assurer la sécurité du régime sioniste et à renforcer et étendre les cellules terroristes daechistes dans la région », déclaration ce matin du secrétaire du Conseil suprême de la Sécurité nationale de la République islamique d’Iran (RII), Ali Chamkhani, à l’occasion d’une rencontre avec le ministre syrien des A.E., Fayçant Meqdad, à Téhéran.

Qualifiant de « source de mal » la présence militaire US dans la région, cette haute autorité de la sécurité nationale a appelé à mettre fin à cette implantation militaire au Moyen-Orient.

Le très haut diplomate syrien, Fayçal Maqdad,  qui se trouve en Iran pour sa première visite officielle à l’étranger depuis sa prise de fonction, vient de rencontrer ce mardi matin, 8 décembre 2020, l'amiral Ali Chamkhani, représentant du Guide suprême de la Révolution et secrétaire du Conseil suprême de la Sécurité nationale. Les deux hommes ont discuté des questions bilatérales, régionales et internationales.

Lors de cette réunion, l'amiral Chamkhani, faisant référence au haut niveau des relations stratégiques qu’entretiennent l'Iran et la Syrie a salué le rôle crucial et privilégié de ce pays pour la Résistance régionale contre l'occupation et l'expansionnisme israéliens avant de souligner la nécessité de poursuivre et d'étendre les relations Téhéran-Damas.

S’attardant sur le fait que la présence militaire des Etats-Unis dans la région vise à piller le pétrole syrien, à assurer la sécurité au régime sioniste et à renforcer et étendre les cellules terroristes de Daech, l’amiral Chamkhani a appelé à la fin de cette implantation militaire, « source de mal »,  dans la région.

Soulignant que la violation des droits de l'homme et du terrorisme est nécessaire à la survie du régime factice israélien, il a ajouté : «Il revient à la communauté internationale et aux instances mondiales de s'opposer fermement aux actions de ce régime vampire et anti-humain afin de créer un monde sûr et pacifique. »

Déplorant la normalisation avec Israël qui renforce le sentiment d'immunité d'Israël en faveur de la multiplication de ses crimes, le secrétaire du Conseil suprême de la Sécurité nationale a poursuivi : « Les gouvernementaux qui normalisent minablement les relations avec le régime factice sioniste et aident ainsi à la réalisation des plans américains dans la région ne connaîtront pas un meilleur sort que ceux de Kadhafi et d’Omar el-Béchir. »

Ali Chamkhani n’a pas manqué de saluer la brave résistance du peuple et du gouvernement syriens contre l'agression et le terrorisme hébreu-daechiste avant d’indiquer : « La République islamique d'Iran ne laissera jamais le peuple et le gouvernement syriens seuls dans la lutte contre l'agression et l’anéantissement du terrorisme. »

« Le sang pur des enfants de la Résistance en Iran, en Syrie, en Irak, au Liban, en Palestine, au Yémen et sur toutes les terres islamiques, éliminera le fondement de l’occupation, de l'agression et du terrorisme de la région », a-t-il promis toujours lors de cette rencontre.

Pour sa part le ministre syrien des Affaires étrangères, Fayçal Meqdad, a salué le « soutien global » de la République islamique contre le terrorisme et les menaces du régime sioniste avant d’ajouter : « Le gouvernement et le peuple syriens n'oublieront jamais les sacrifices des commandants et soldats iraniens, à leur tête le défunt martyr Qassem Soleimani. »

Evoquant les bonnes relations Téhéran-Damas dans tous les domaines, le très haut diplomate syrien a souligné la nécessité de renforcer et d'élargir les liens bilatéraux, en particulier sur plan économique.

Le nouveau Chef de la diplomatie syrienne, est arrivé hier lundi à Téhéran. Il s’agit de sa première visite officielle à l’étranger depuis sa prise de fonction. Hier, il a rencontré son homologue iranien, Mohammad Javad Zarif et le président du Parlement Mohammad Baqer Qalibaf.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha